Coronavirus en Vendée : Le masque obligatoire en extérieur, c’est fini

EPIDEMIE Le masque, qui était encore obligatoire sur le littoral vendéen, n'est plus indispensable en plein air à partir de jeudi

F.B. avec AFP
— 
Port du masque sur le littoral (illustration)
Port du masque sur le littoral (illustration) — UGO AMEZ/SIPA

Une grosse contrainte en moins. La préfecture de la Vendée lève à partir de jeudi l’obligation du port du masque en extérieur sur l’ensemble du département, y compris sur le littoral, en raison de son taux d’incidence du Covid-19​, bien inférieur au seuil d’alerte, a-t-elle annoncé mercredi. « Le taux d’incidence est de 22,5 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité de 0,7 % » dans ce département des Pays-de-la-Loire, ont précisé les autorités. En outre, 81,6 % de la population totale a été totalement vaccinée et 83,5 % des habitants ont reçu une première injection.

Le port du masque restait obligatoire sur les communes de littoral et les espaces publics très fréquentés de Vendée. Il demeurera obligatoire pour toute personne de onze ans ou plus dans tous les établissements recevant du public où le pass sanitaire n’est pas demandé (magasins et centres commerciaux, marchés couverts, accueil des services administratifs, offices religieux, …), dans les établissements et pour les événements soumis au pass sanitaire, si l’exploitant ou l’organisateur le rend obligatoire, dans les transports en commun, les gares et arrêts de bus, les gares maritimes et aérogares, précise la préfecture.

Allègement aussi pour l’alcool et le gaz hilarant

La préfecture lève aussi « les interdictions de consommation d’alcool sur la voie publique, la vente et la consommation de protoxyde d’azote "gaz hilarant" dans l’espace public, la diffusion de musique amplifiée sur les plages ».

Trois départements du littoral atlantique (Charente-Maritime, Landes, Pyrénées-Atlantiques) ont levé l’obligation du masque en extérieur avec quelques restrictions (marchés…). La Corrèze a également pris cette décision sans aucune restriction. Le seuil d’alerte du taux d’incidence du Covid-19 a été fixé à 50 cas pour 100.000 habitants.