Coronavirus : Comment va se passer la mise en place du pass sanitaire pour les mineurs de plus de 12 ans ?

EPIDEMIE Les règles sont quasiment les mêmes que pour les adultes, à quelques nuances près

Marie De Fournas
— 
Les enfants de plus de 12 ans vont devoir présenter un pass sanitaire valide dès le 30 septembre, notamment pour pratiquer des activités sportives sauf dans le cadre scolaire.
Les enfants de plus de 12 ans vont devoir présenter un pass sanitaire valide dès le 30 septembre, notamment pour pratiquer des activités sportives sauf dans le cadre scolaire. — Mourad ALLILI/SIPA
  • L’obligation du pass sanitaire s’appliquera à partir du jeudi 30 septembre aux mineurs de plus de 12 ans.
  • Comme les adultes, ils devront le présenter un QR code valide pour se rendre au restaurant, cinéma, piscine... Mais pas dans leur établissement scolaire.
  • Pour les 1,4 million de jeunes non vaccinés, ils pourront toujours présenter un test de dépistage valide de moins de 72 heures, qui devrait rester encore un moment gratuit pour eux. 

Au tour des mineurs de faire chauffer leur QR code pour avoir une « vie normale ». A partir de ce jeudi, l’obligation de présenter un pass sanitaire pour se rendre dans certains lieux s’étend à une nouvelle tranche d’âge : les ados. Initialement prévue par le gouvernement le 30 août, l’obligation a été décalée à cette date et maintenue, malgré la décrue de l’épidémie sur le territoire métropolitain. Concrètement, comment va s’appliquer cette nouvelle mesure de lutte contre l’épidémie de coronavirus ?

Qui est concerné par cette nouvelle obligation du pass sanitaire ?

Jusqu’à présent, le pass ne concernait que les personnes majeures. A partir de jeudi, les jeunes de 12 ans et deux mois devront aussi le présenter pour accéder à certains lieux. Ces deux mois supplémentaires ont été actés par le gouvernement début septembre, afin de permettre à tous d’être vaccinés à temps. En effet, comme le rappelle l’Assurance Maladie, « la vaccination est ouverte à toute personne âgée de 12 ans et plus ». Sans ces deux mois supplémentaires, les adolescents qui souffleraient tout juste leurs douze bougies n’auraient pas eu le temps de se mettre en conformité.

Où le pass sanitaire sera-t-il exigé à partir de 12 ans ?

Bien que le gouvernement ait lancé une campagne de vaccination dans les établissements scolaires depuis la rentrée, le pass sanitaire ne sera pas exigé pour suivre les cours en présentiel au collège ou au lycée. Les jeunes devront présenter leur pass pour se rendre dans tous les lieux où il est également exigé pour les adultes. Il leur sera donc demandé pour manger au restaurant, prendre une "limonade" dans un bar, voir un film au cinéma, assister à une pièce de théâtre en intérieur, admirer des tableaux au musée, réviser à la bibliothèque, se faire peur dans les maisons hantées des fêtes foraines, mais aussi prendre le train.

Pour ce qui est des activités physiques, le pass sanitaire sera désormais exigé comme pour les adultes aux mineurs exerçant un sport dans les espaces recevant du public. Cependant, il ne sera pas exigé lorsque la pratique du sport se fait dans le cadre scolaire précise le gouvernement sur son site.

Jusqu’à quand le pass sera-t-il exigé pour les adolescents ?

Si l’obligation du port du masque à l’école primaire doit être levée à partir du 4 octobre dans les départements les moins touchés par l’épidémie de Covid-19, le pass sanitaire est pour l’instant maintenu partout en France. Cela vaut pour les majeurs comme pour les mineurs. Le gouvernement est d’ailleurs en train d’élaborer un projet de loi pour le proroger au-delà du 15 novembre, date initiale de son arrêt.

Où en est-on de la vaccination des jeunes ?

Selon les dernières données disponibles, au 23 septembre, 62 % des ados de 12 à 17 ans étaient complètement vaccinés, et 7 sur 10 avaient eu au moins une dose. 1,4 million de mineurs de plus de 12 ans ne sont pas du tout vaccinés. La vaccination dans les établissements scolaires reste pour l’heure assez marginale avec moins de 30.000 doses injectées dans ce cadre, selon des chiffres donnés mardi par le ministère de la Santé.

Ces chiffres peuvent s’expliquer en partie par l’ouverture plus tardive de la vaccination contre le Covid-19 aux mineurs, mais également car cette vaccination se fait parfois sur la base d’un double accord, à la fois du jeune concerné et de ses parents. De 12 à 15 ans, il faut l’aval d’un seul des deux parents, ou des responsables légaux. Les mineurs de plus de 16 ans peuvent quant à eux décider de se faire vacciner, sans autorisation parentale.

Comment avoir un pass sanitaire valide sans être vacciné quand on est jeune ?

Comme pour les adultes, un pass sanitaire valide ne dépend pas uniquement du schéma vaccinal de son propriétaire. Un dépistage négatif au Covid-19 de moins de 72 heures et un certificat de rétablissement de moins de six mois permettent également d’avoir un pass sanitaire. Petite différence avec les adultes : dimanche, le Premier ministre Jean Castex a indiqué que le gouvernement souhaitait maintenir la gratuité des tests pour les mineurs. En effet, les tests PCR et antigéniques ne seront plus remboursés à partir du 15 octobre, sauf motif médical.