Coronavirus en Pays-de-la-Loire : La région toujours en avance sur la vaccination

EPIDEMIE Le cap symbolique des trois millions de premières injections vient d'être atteint, tandis que les contaminations continuent de baisser

Frédéric Brenon
— 
Illustration vaccination contre Covid-19
Illustration vaccination contre Covid-19 — SYSPEO/SIPA

Le cap des trois millions de personnes ayant reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19 vient d’être franchi en Pays-de-la-Loire, annonce l’agence régionale de santé (ARS). Elles sont également quelque 2,7 millions à avoir reçu leurs deux injections.

La couverture vaccinale (deux doses) de l’ensemble de la population (tous âges confondus) des Pays-de-la-Loire atteint ainsi 76,9 %, soit cinq points de plus que la moyenne nationale (71,9 %), selon Santé publique France. La couverture vaccinale de la population éligible à la vaccination (plus de 12 ans) grimpe même à 89,6 %, contre 83,7 % ailleurs en France. C’est en Vendée que le taux de vaccination est le plus élevé (94,4 %) et en Sarthe qu’il est le plus faible (85,2 %).

La fin du masque à l’école

Pour toucher les derniers retardataires, voire les récalcitrants, l’agence régionale de santé (ARS) prévoit de développer ces prochaines semaines les centres de vaccination itinérants, au moyen de bus, en particulier dans les secteurs périurbains. Une démarche similaire est déjà en cours dans les quartiers nantais.

Quant à la situation épidémique, elle est très encourageante puisque le taux d’incidence des contaminations continue de baisser pour atteindre 40,5 cas pour 100.000 habitants, selon les derniers chiffres de l’ARS dévoilés mardi soir. Tous les départements, à l’exception de la Mayenne (50,4), sont désormais en dessous de la barre des 50 cas pour 100.000 habitants. Dans ces départements, le masque devrait donc ne plus être obligatoire à l’école à partir de la semaine prochaine, conformément aux annonces du gouvernement.