Coronavirus : Pfizer démarre un essai clinique pour un usage préventif de sa pilule anti-Covid

REMEDE Cette pilule anti-Covid devrait permettre de réduire les risques d'infection chez les proches d'une personne ayant contracté la maladie

20 Minutes avec AFP
— 
Flacon de vaccin Covid-19 Pfizer BioNTech.
Flacon de vaccin Covid-19 Pfizer BioNTech. — SYSPEO/SIPA

Pfizer a annoncé lundi avoir commencé un essai clinique de grande ampleur pour sa pilule anti-Covid, afin de tester sa capacité à réduire à titre préventif les risques d'infection chez l'entourage d'une personne ayant contracté la maladie.

Plusieurs compagnies, dont Merck et Roche, travaillent sur des médicaments de ce type, appelés antiviraux. Ils agissent en empêchant le virus de se répliquer. Leur application peut être double: à la fois permettre aux personnes déjà atteintes de la maladie de ne pas souffrir de symptômes graves, mais aussi à celles ayant été en contact rapproché de ne pas la développer.

Un nouvel espoir

En cas de résultats concluants, « nous pensons que ce traitement pourrait aider à arrêter le virus très tôt, avant qu'il ait la possibilité de se répliquer largement, en empêchant potentiellement les cas symptomatiques de la maladie chez ceux ayant été exposés et en freinant le début de l'infection chez d'autres », a déclaré dans un communiqué Mikael Dolsten, directeur scientifique chez Pfizer.

Cette approche est « complémentaire » des vaccins anti-Covid, a-t-il ajouté.

Ce traitement, nommé PF-07321332, a été conçu sous forme de pilule à avaler simplement avec un verre d'eau.

L'essai clinique de phase 2/3 annoncé lundi comptera plus de 2.600 participants âgés de 18 ans ou plus. Certains prendront le traitement, administré deux fois par jour pendant 5 à 10 jours, et les autres un placebo.

Le médicament a déjà été testé sur quelques dizaines de personnes afin de démontrer qu'il n'était pas dangereux pour la santé.

Deux autres essais cliniques sont par ailleurs en cours depuis cet été sur des milliers de participants pour évaluer l'efficacité du produit sur les personnes déjà atteintes du Covid-19, l'un pour celles présentant un haut risque de développer un cas grave de la maladie, l'autre pour les faibles risques.

Pour toutes les personnes déjà infectées, ce médicament sera surtout efficace dans les premiers jours de l'infection, avant que le virus ne se soit déjà largement répliqué.

Le traitement de Pfizer, contrairement à ses concurrents, n'a pas été réadapté à partir d'un autre médicament mais développé spécifiquement contre le SARS-CoV-2.

Il sera toutefois administré en combinaison avec une « faible dose » du médicament ritonavir, utilisé contre le virus du sida.