500.000 préservatifs offerts aux touristes pendant la semaine sainte

NICARAGUA La mesure vise à éviter la propagation du sida...

Avec agence
— 
De jeunes Coréens déguisés en spermatozoïdes distribuent des préservatifs lors d'une opération publicitaire pour la marque Durex, Séoul, le 24 juin 2008.
De jeunes Coréens déguisés en spermatozoïdes distribuent des préservatifs lors d'une opération publicitaire pour la marque Durex, Séoul, le 24 juin 2008. — J. YEON-JE / AFP

Voilà qui va faire siffler les oreilles de Benoît XVI. Quelques jours après la polémiques sur sa dernière sortie, le ministère nicaraguayen de la Santé va offrir 500.000 préservatifs aux touristes, compatriotes ou étrangers, qui vont affluer fin mars sur les plages du pays pendant les vacances de la Semaine sainte.

 

L’objectif est d’éviter la propagation du sida, a-t-il annoncé vendredi. Les jeunes sont en majorité parmi ces milliers de touristes, et ils constituent la population la plus exposée au risque de contamination, a expliqué à la presse le directeur des approvisionnements du ministère, Edgar Bermudez.

 
Dépistage gratuit
 

La distribution de préservatifs sera concentrée sur le jeudi et le vendredi de la Semaine sainte, les deux jours de plus grande consommation d'alcool et de plus grand nombre de relations sexuelles, selon les autorités.

 

Des consultations et des tests de dépistage gratuits seront également proposés dans plusieurs stations balnéaires, pour cette campagne, inédite pendant cette période de Semaine sainte et soutenue par l'Union européenne.

 

On a recensé officiellement au Nicaragua 3.276 cas de sida, dont 685 décès. Les malades, pour 81% d'entre eux, sont âgés de 15 à 49 ans.