Moderna travaille sur un vaccin unique efficace contre la grippe et le coronavirus

INJECTION Près de 37 projets médicaux sont en cours de développement, dont un vaccin unique contre la grippe et le Covid-19, a annoncé jeudi le patron de Moderna, Stéphane Bancel

20 Minutes avec agence
— 
Illustration de la vaccination contre le Covid-19.
Illustration de la vaccination contre le Covid-19. — SYSPEO/SIPA

A l’occasion d’une journée Recherche & Développement organisée par Moderna, Stéphane Bancel a présenté jeudi les 37 projets actuellement en cours de développement dans l’entreprise, rapporte Les Echos. « Moderna n’est pas l’entreprise du vaccin contre le Covid-19. En tout cas, pas seulement » a déclaré le patron français de cette entreprise américaine à l’origine de l’un des premiers vaccins contre le coronavirus.

Parmi ces nombreux projets, on retrouve notamment un vaccin thérapeutique contre le cancer, un vaccin contre le virus Zika, le VIH-Sida, le CMV (cytomégalovirus), le VRS (virus respiratoire syncytial) mais également un vaccin unique efficace à la fois contre la grippe et le Covid-19. « La population va garder en mémoire l’épidémie et sera beaucoup plus disposée à une vaccination récurrente », a ajouté Stéphane Bancel.

Un marché estimé à 5 ou 6 milliards de dollars

Le patron de Moderna estime le marché d’un vaccin combiné grippe/Covid-19 à près de 5 ou 6 milliards de dollars. Ce projet de vaccin combiné, actuellement en Phase 1, serait aussi moins contraignant et moins cher. S’il venait à être mis sur le marché, ses ventes viendraient ainsi s’ajouter au chiffre d’affaires de l’entreprise, qui devrait être en 2021 de 20 milliards d’euros selon les dernières estimations liées à la vente de leur vaccin contre le Covid-19.

Ce chiffre d’affaires record explique par conséquent l’important nombre de projets en cours de cette entreprise connue pour sa technologie d’ARN messager. Lors de cette journée R & D, un point sur l’efficacité du vaccin contre le Covid-19 a également été réalisé. La société a alors rappelé que quel que soit l’âge, c’est le vaccin de Moderna qui serait le plus immunogène, selon des études indépendantes. Si son efficacité diminue face aux variants, celle-ci ne descend pas en dessous de 75 %. L’ARN du vaccin n’a d’ailleurs pas été modifié en prévision de la troisième dose.