Coronavirus dans le Vaucluse : La CPAM veut inciter les plus de 80 ans à se vacciner

EPIDEMIE Près de 700 courriers à destination des plus de 80 ans sont partis vers le Sud-Luberon, Cavaillon et le Nord-Vaucluse

20 Minutes avec agence
— 
SYSPEO/SIPA

La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) a décidé d’écrire aux seniors du  Vaucluse. Près de 700 courriers sont partis vers le Sud-Luberon, Cavaillon et le Nord-Vaucluse, rapporte France Bleu Vaucluse, ce mercredi. Dans ces lettres, l’organisme incite les seniors à la vaccination.

D’après les données de Santé Publique France, 86,9 % des personnes de 80 ans et plus du département avait au moins reçu une dose de vaccin mardi. Selon la directrice de la CPAM du Vaucluse, Sophie de Nicolaï, il est toutefois nécessaire d’aller chercher les plus de 80 ans qui habitent hors des agglomérations.

Aider un public isolé

Un public, parfois isolé, qui aurait dû mal à aller vers la vaccination, « parfois à cause d’un problème de mobilité, la peur aussi de se retrouver dans un centre de vaccination avec des personnes, voire même ne pas savoir s’inscrire pour un rendez-vous sur Internet », a-t-elle déclaré au micro de nos confrères.

Pour y remédier, le courrier envoyé par la CPAM propose donc deux solutions aux personnes concernées. Ces dernières peuvent soit voir avec un soignant qui intervient à domicile pour être vaccinées chez elles, ou alors se rendre dans un lieu de vaccination grâce à un bon pour un taxi joint à la lettre.