Coronavirus dans le Vaucluse : Une vingtaine de classes contraintes de fermer après des cas positifs

EPIDEMIE « En maternelle ou en élémentaire, lorsqu’il y a un cas positif, la classe doit fermer », a rappelé Loïc Souriau, directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) dans le Vaucluse

20 Minutes avec agence
— 
Maxime Le Pihif/SIPA

Une vingtaine de classes ont déjà fermé leur porte dans le Vaucluse seulement quelques jours après la rentrée en raison de cas de Covid-19. « En maternelle ou en élémentaire, lorsqu’il y a un cas positif, la classe doit fermer », a rappelé Loïc Souriau, directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) dans le département, sur l’antenne de France Bleu Vaucluse ce mardi 7 septembre.

La priorité reste la vaccination des 12-17 ans

Le responsable fait le point sur la situation sanitaire : « Le taux d’incidence baisse véritablement et nous avons eu un pic équivalent à la troisième vague mais désormais, la baisse est significative et remarquable ». Un discours qui se veut rassurant même si le nombre d’hospitalisation reste stable.

Si le vaccin n’est pas à l’ordre du jour pour les élèves de maternelle et d’élémentaire, la couverture vaccinale des 12-17 ans reste une priorité. Ils sont proportionnellement moins vaccinés que les adultes mais tout autant exposés.