Vaccination en Norvège : Les injections élargies aux 12-15 ans face à la recrudescence des cas

PIQURE Le pays scandinave a également repoussé la levée totale de ses restrictions sanitaires, qui avait été amorcée avant l'été

20 Minutes avec agences
— 
Vaccination à Paris, le 9 juillet.
Vaccination à Paris, le 9 juillet. — ISA HARSIN/SIPA

La Norvège a de nouveau différé jeudi la levée totale de ses restrictions sanitaires, sur fond de nombre record de nouveaux cas de Covid-19 ces derniers jours, et a étendu l’offre de vaccins aux 12-15 ans. « Une poursuite de la réouverture (de la société, ndlr) aujourd’hui donnerait un risque accru de contamination », a déclaré la Première ministre Erna Solberg lors d’une conférence de presse, à quelques jours de législatives mal engagées pour sa coalition de droite.

« Ce risque, nous ne voulons pas le prendre alors qu’il reste si peu de temps avant que tous les adultes aient eu la possibilité de se protéger avec le vaccin », a-t-elle fait valoir. Le pays scandinave a amorcé avant l’été la levée graduelle de ses mesures sanitaires à mesure que la vaccination anti-Covid progressait et que l’épidémie reculait sur son sol.

Un retour à une vie normale « fin septembre »

Face au risque de nouvelle vague de contaminations, il a toutefois différé à plusieurs reprises la mise en œuvre de sa dernière phase, celle-ci devant se traduire par une quasi-normalisation. Jeudi, Mme Solberg a dit viser un retour à une vie normale « fin septembre », quand environ 90 % de la population adulte aura, espère-t-elle, été vaccinée. Ce chiffre était de 71,9 % mercredi, selon l’Institut norvégien de santé publique, tandis que 89,1 % des adultes avaient reçu une première dose.

A cause de la propagation du variant Delta plus contagieux, le nombre de contaminations a fortement rebondi ces derniers jours dans le pays pour atteindre des niveaux records, surtout chez les jeunes à la faveur de la rentrée scolaire. Suivant les recommandations des autorités sanitaires, le gouvernement a donc ouvert la vaccination – avec une seule dose à ce stade – à la tranche d’âge 12-15 ans alors que celle-ci était jusqu’à présent réservée aux personnes de 16 ans et plus.

Parmi les restrictions qui restent en place figure le plafonnement du nombre de personnes dans des rassemblements, même si ce plafond a été relevé à 5.000 personnes en intérieur et à 10.000 en extérieur. Des élections législatives auront lieu le 13 septembre dans le pays scandinave. Les sondages laissent présager une victoire de l’opposition « rouge-verte » même si le gouvernement sortant est généralement salué pour la façon dont il a géré la crise sanitaire.