Vaccination : L’ouverture des rendez-vous pour la troisième dose anti-Covid va-t-elle allonger les délais d’attente ?

EPIDEMIE La campagne de rappel de vaccination contre le coronavirus pour les plus vulnérables est lancée cette semaine

Marie De Fournas
— 
wdbsdb
wdbsdb — SYSPEO/SIPA
  • A partir de ce lundi, les personnes de plus de 65 ans et les plus fragiles peuvent demander à recevoir une troisième dose de vaccin contre le Covid-19.
  • Les créneaux pour recevoir cette troisième injection ouvrent à partir de mercredi, alors que, pour l’instant, 74,3 % de la population française éligible a un schéma vaccinal complet.
  • Pourtant, grâce à un système de prise de rendez-vous flexible et le délai de six mois recommandé entre la deuxième et la troisième injection, Doctolib ne prévoit pas d’embouteillage dans les réservations, comme au mois de juillet dernier.

Des bouchons pour la troisième dose de vaccin ? Depuis ce lundi matin, les personnes fragiles, ainsi que celles âgées de plus de 65 ans, peuvent prendre rendez-vous pour effectuer leur rappel de vaccin contre le coronavirus. Les créneaux peuvent être réservés dès mercredi. Cette campagne vaccinale, annoncée le 12 juillet dernier par Emmanuel Macron, intervient alors que 16,8 % de Français éligibles n’ont reçu aucune dose et que 8,9 % attendent de recevoir leur seconde dose, selon le site spécialisé Covid Tracker.

Elle tombe pendant la semaine de rentrée scolaire, mais également quinze jours avant que le pass sanitaire ne soit obligatoire pour les soignants et, enfin, le jour de sa mise en place  pour les salariés des établissements recevant du public. Autant de facteurs qui peuvent laisser craindre à un embouteillage sur les plateformes de réservations en ligne pour se faire vacciner, comme en juillet dernier. On fait le point.

Combien de personnes peuvent potentiellement prendre rendez-vous ce lundi pour recevoir une troisième dose ?

Si on ne compte que les personnes âgées de plus de 80 ans à domicile, les personnes souffrant de pathologies à très haut risque de formes graves et les personnes immunodéprimées, au moins 5 millions de Français sont concernés par la campagne vaccinale. En élargissant aux plus de 65 ans, on monte à 18 millions de personnes, selon Doctolib. Cependant, la plateforme de réservation de créneaux en ligne se veut rassurante : « La dose de relance est conseillée six mois après la deuxième injection. Seules les personnes vaccinées en janvier/février avec rappel en février/mars sont concernées d’ici le 15 septembre. Or, au 15 mars, on ne comptait que 2,4 millions de personnes avec un cycle complet. »

Quel est le délai d’attente moyen aujourd’hui pour trouver un créneau de vaccination en France ?

Sur les sept derniers jours, le délai d’attente pour trouver un créneau de vaccination sur Doctolib était de quatre jours en moyenne en France. Un timing pouvant varier selon les régions, comme en Provence-Alpes-Côte d’Azur, où l’on retrouve les délais les plus longs, avec cinq à six jours d’attente en moyenne pour obtenir un créneau. Doctolib rappelle cependant que le délai moyen de quatre jours est « le plus bas que l’on ait eu depuis le début de la campagne de vaccination ».

Couplée à l’obligation du pass sanitaire pour certaines professions et à la rentrée scolaire, l’ouverture de la troisième dose risque-t-elle d’augmenter les délais ?

« Les prises de rendez-vous de 3e dose qui vont arriver très progressivement ne devraient pas créer de situation semblable à celle du mois de juillet », explique Doctolib qui avait enregistré un nombre record de prises de rendez-vous après l’allocution d’Emmanuel Macron annonçant l’obligation de présenter un pass sanitaire valide pour aller au restaurant, prendre le TGV ou encore se rendre au cinéma. La plateforme ne prévoit pas non plus d’embouteillages liés au retour des vacances.

Doctolib met notamment en avant la « flexibilité totale » offerte aux Français, grâce notamment au « choix des lieux de vaccination », à l’écart entre les deux doses pouvant varier de trois à sept semaines, à la possibilité de changer son rendez-vous en ligne ou encore à la « possibilité de prendre rendez-vous pour une double injection directement ou une injection unique en fonction de la situation du patient ».

La plateforme souligne que grâce au « travail remarquable » des centres de vaccination et des soignants « la campagne de vaccination est un succès et continue de progresser ». Toujours selon Doctolib. L’objectif des 50 millions de primo-vaccinés devrait être atteint « aux alentours du 6 septembre », ce qui représente plus de 85 % de la population vaccinable (les plus de 12 ans).