Coronavirus : La rentrée scolaire reportée dans des territoires ultramarins

VARIANT DELTA Ce mercredi, le gouvernement a décidé de reporter la rentrée scolaire en Martinique, en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy et dans la zone rouge de Guyane

20 Minutes avec AFP
— 
Une école en Guadeloupe.
Une école en Guadeloupe. — GILLES MOREL/SIPA

Aux Antilles, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ainsi que dans la partie de la Guyane en zone rouge, la rentrée scolaire prévue le 2 septembre va être reportée au 13 septembre. Le gouvernement a pris cette décision ce mercredi, a annoncé son porte-parole, Gabriel Attal, en raison en raison de la situation sanitaire « grave » de l’épidémie de  Covid-19 lié au variant Delta.

L’état d’urgence sanitaire va être prolongé « jusqu’au 15 novembre aux Antilles, en Guyane et en Polynésie française », a ajouté Gabriel Attal. Ces décisions ont été prises au conseil de défense Covid et au Conseil des ministres qui se sont « longuement » penchés sur « la situation dramatique dans plusieurs territoires ultramarins, dans les Antilles et en Polynésie française, où la sous-vaccination fait des ravages », a précisé le porte-parole.

De forts taux d’incidence

Même si le taux d’incidence commence à « refluer légèrement » grâce « au confinement », la situation « reste néanmoins très grave », notamment en Polynésie où « le taux d’incidence est colossal » à 2.800 pour 100.000 habitants et où les écoles ont été fermées pour 15 jours. « Nous sommes également très vigilants quant à la situation en Guyane, où le taux d’incidence qui dépasse 400 a augmenté de 40 % en une semaine », selon lui.

Gabriel Attal a insisté sur « la solidarité nationale » avec l’envoi de « centaines de soignants en renfort sur place pour organiser des évacuations et garantir l’approvisionnement en oxygène ».