Pass sanitaire : Bruno Le Maire assure que les restaurateurs qui ne le contrôlent pas, perdront les aides

REPRESSION Le ministre de l’Economie a promis d’aider les entreprises du secteur de la culture qui seraient impactées par la mise en place du pass sanitaire

M.F avec AFP
— 
Bruno Le Maire a envoyé un avertissement aux restaurateurs qui ne contrôleraient pas les pass sanitaires de leurs clients. (Illustration)
Bruno Le Maire a envoyé un avertissement aux restaurateurs qui ne contrôleraient pas les pass sanitaires de leurs clients. (Illustration) — FRED SCHEIBER/SIPA

Pas de pass, pas d’aide. Bruno Le Maire ne compte pas faire de fleurs aux restaurateurs qui « ne veulent pas jouer le jeu du pass sanitaire ». « Ils n’auront droit à aucune aide de l’Etat », a déclaré le ministre de l’Economie lors d’une visite à Bayonne en Pyrénées-Atlantiques destinée à mettre en lumière le plan de relance français auprès des PME.

« C’est le contribuable qui finance le fonds de solidarité, alors je ne vois pas comment expliquer au contribuable qu’il va financer des gens qui trichent », a-t-il justifié.

Des aides pour les secteurs défavorisés par le pass

Bruno Le Maire reconnaît toutefois qu’il y a des secteurs pour lesquels « l’application du passeport vaccinal peut poser des difficultés », à l’instar du monde culturel ou des cinémas, « où les chiffres restent inférieurs à ceux attendus ». Il a indiqué qu’une réunion des acteurs concernés aurait lieu le 30 août, pour « regarder le chiffre d’affaires enregistré, secteur par secteur ». « Si nous apercevons qu’à cause du pass sanitaire, il y a eu des pertes de chiffre d’affaires, nous soutiendrons ces secteurs », a-t-il assuré.

Concernant d’éventuels abus d’entreprises qui ont bénéficié des aides de l’État depuis le début de la crise, il a en revanche prévenu : « Tous les abus nous les repérons et nous les sanctionnons ».