Coronavirus : La Nouvelle-Calédonie envisage une vaccination obligatoire pour tous

EPIDEMIE Le président du gouvernement, Louis Mapou, a regretté que « trop peu » de Calédoniens soient vaccinés

20 Minutes avec AFP
— 
Louis Mapou, président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, le 8 juillet 2021.
Louis Mapou, président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, le 8 juillet 2021. — Theo Rouby / AFP

La vaccination obligatoire de la population n’est plus « un sujet tabou » en Nouvelle-Calédonie. C’est ce qu’a déclaré  Louis Mapou (indépendantiste), président du gouvernement calédonien, qui étudie « sérieusement » cette possibilité pour un des rares territoires exempts de Covid-19mais compte tenu des risques du variant Delta. .

Alors que seulement 28,65 % de la population est totalement vaccinée, Louis Mapou a estimé que c’était « trop peu » et a déploré ce manque de « préoccupation » face à une menace de plus en plus proche.

En Polynésie française, une situation « désastreuse »

Il a notamment évoqué la situation « désastreuse » en Polynésie française. « Nos frères polynésiens nous disent qu’ils en sont à choisir les malades. Nous ne voulons pas vivre ça, alors, il faut que tout le monde s’y mette », a-t-il exhorté.

Le parti de centre-droit Calédonie ensemble a, pour sa part, annoncé le dépôt d’un amendement au Congrès, pour rendre la vaccination obligatoire « pour atteindre une immunité collective d’ici la fin de l’année ». Il redoute aussi « l’hécatombe que vivent les Polynésiens ».

Lundi, l’exécutif calédonien avait déjà annoncé que seules les voyageurs vaccinés allaient être autorisées à venir dans l’archipel. Le projet de délibération a été adopté mercredi matin par les membres du gouvernement collégial et doit être transmis la semaine prochaine au Congrès (assemblée délibérante).