Coronavirus en Nouvelle-Zélande : Un confinement de trois jours décrété après une première contamination locale

EPIDEMIE La personne a été testée positive à Auckland, la plus grande ville du pays

M.F avec AFP
— 
sfhs
sfhs — Brett Phibbs/AP/SIPA

La Nouvelle-Zélande en alerte. Mardi, le pays a enregistré pour la première fois depuis le 28 février dernier, son premier cas de contamination de  Covid-19 d’origine locale. Il s’agit d’un homme de 58 ans résident à Auckland, la plus grande ville du pays. L’origine de sa contamination n’a pas encore été déterminée. Peu après cette découverte, la Première ministre Jacinda Ardern, a décrété un confinement de trois jours de l’ensemble de l’archipel, affirmant qu’il ne pouvait pas prendre de risques avec le variant Delta, beaucoup plus contagieux, qui « change la donne ». De leur côté, Auckland et la région avoisinante de Coromandel le seront durant une semaine.

« Nous avons vu ce qui peut se passer ailleurs si nous ne parvenons pas à maîtriser la situation. Nous n’avons qu’une seule chance », a-t-elle ajouté évoquant les difficultés rencontrées par l’Australie, qui, depuis mi-juin, peine à contenir un regain épidémique lié au variant Delta. « Une réponse ferme et rapide est la meilleure manière d’enrayer toute éventuelle propagation et il est demandé à chacun de rester calme et de se montrer responsable le temps que de recueillir plus d’informations sur cas éventuel », avait déclaré plus tôt dans la journée le ministère.

Une gestion jusque-là exemplaire

L’archipel a été salué à l’étranger pour sa gestion efficace de l’épidémie de Covid-19 qui, jusqu’à présent, n’a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d’habitants. La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec jusqu’à présent environ 20 % de la population entièrement vaccinée.

Les deux millions d’habitants d’Auckland ont été confinés pour de courtes périodes et la dernière fois remonte au mois de mars. La semaine dernière, les autorités avaient affirmé que la découverte de cas de contamination liés au variant Delta entraînerait « un confinement court et soudain ».