Pass sanitaire : Bars, restaurants, cinémas… La semaine de « tolérance » est finie, place aux contrôles

EPIDEMIE Lors de l’entrée en vigueur du pass sanitaire, lundi dernier, le gouvernement avait annoncé qu’il y aurait une semaine de « rodage » pour les établissements recevant du public

M.F avec AFP
— 
A partir du lundi 16 août, les établissements qui ne contrôlent pas les pass sanitaire de leur clients ou visiteurs pourront être sanctionnés
A partir du lundi 16 août, les établissements qui ne contrôlent pas les pass sanitaire de leur clients ou visiteurs pourront être sanctionnés — SYSPEO/SIPA

Plus d’excuse. Une semaine après l’entrée en vigueur du pass sanitaire, le gouvernement considère que les gérants des établissements accueillant du public ont eu le temps de s’adapter aux nouvelles règles prévues par la loi. Après ces sept jours de rodage, durant lesquels les autorités avaient promis d’être tolérantes, des contrôles de police devraient avoir lieu à partir de ce lundi dans les restaurants, bars, cafés, cinémas, musées ou encore hôpitaux.

En effet, pour pouvoir pénétrer dans ces différents lieux, un pass sanitaire valide est désormais exigé. Il peut s’agir soit d’un schéma vaccinal complet, soit d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures ou encore d’une preuve de rétablissement du Covid-19 de plus de 11 jours et de moins de 6 mois. Le gouvernement indique par ailleurs que « ne pas présenter son pass peut entraîner une amende d’au minimum 135 € ».

Jusqu’à 9.000 euros d’amende

Le contrôle du pass sanitaire est sous la responsabilité des gérants des établissements soumis à cette obligation. Sur son site, le gouvernement souligne que « les commerçants et professionnels ne contrôlant pas le pass s’exposent à une mise en demeure et une éventuelle fermeture temporaire de l’établissement ». En cas de récidive, cela peut aller jusqu’à une peine d’un an de prison et une amende de 9.000 €.

D’autre part, sur la base d’arrêtés préfectoraux, au moins 126 centres commerciaux et magasins de plus de 20.000 mètres carrés en métropole exigent depuis ce lundi le pass sanitaire à l’entrée. Tous se situent en région parisienne et dans la moitié sud de l’Hexagone (Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Charente-Maritime, Corse du Sud, Gard, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Landes, Pyrénées-Orientales, Rhône, Haute-Savoie, Var, Vaucluse).