Coronavirus à Lyon : Le taux d'incidence baisse, mais les hospitalisations augmentent

PANDEMIE Dans le département du Rhône, les hospitalisations liées à la pandémie de Covid-19 repartent à la hausse en ce mois d'août malgré une baisse du taux d'incidence

Martin Roman
— 
Les services de réa voient à nouveau le nombre de patients Covid-19 augmenter.
Les services de réa voient à nouveau le nombre de patients Covid-19 augmenter. — SEBASTIEN BOZON / AFP

Pour le quatrième jour consécutif, le taux d’incidence est en baisse dans le Rhône, selon des informations de Lyon Capitale. Déterminant le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100.000 habitants, cet indicateur clé permet ainsi de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire. Alors qu’il s’élevait à 312 sur la semaine du 27 juillet au 2 août, il est descendu à 298 pour la semaine du 30 juillet au 5 août. Il reste cependant plus élevé qu’au niveau national où le taux d’incidence est de 230,8 pour 100.000 habitants.

A l’inverse, la pression hospitalière, sans être inquiétante pour le moment, continue de grimper dans le département. 32 % des patients hospitalisés en réanimation sont positifs au Covid. En tout, 253 personnes sont hospitalisées dans le Rhône au 8 août dont 61 personnes en réanimation.

Mais si les hospitalisations augmentent, leur hausse est moins exponentielle que celle du taux d’incidence. Ces données, combinées à la couverture vaccinale qui ne cesse de progresser, pourraient avoir un impact sur les mesures prises par le gouvernement et les préfectures. Dans le Rhône 1.255.769 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 66,9 % de la population. Parmi elles, 1.071.482 possèdent un schéma vaccinal complet, soit 57,1 % des habitants.