Coronavirus : Il n'est «pas encore» nécessaire d'adapter le vaccin Pfizer aux variants

VACCINATION Le patron de la firme BioNTech a assuré qu’une révision de la formule du vaccin à ARN messager n’était « pas encore » nécessaire pour contrer les variants

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration du vaccin de  Pfizer BioNTech.
Illustration du vaccin de Pfizer BioNTech. — Masatoshi Okauchi/Shutterstock/SIPA

Il n’est « pas encore » nécessaire d’adapter le vaccin Pfizer aux variants, a indiqué le patron de BioNTech, le laboratoire qui a élaboré le vaccin à ARN messager conjointement avec la firme américaine.

Le vaccin anti-Covid des laboratoires Pfizer/BioNTech n’a « pas encore » besoin d’être adapté aux nouveaux variants du coronavirus en circulation, a assuré lors d’une conférence de presse lundi le patron de BioNTech, préconisant plutôt une «  troisième dose ».

La meilleure approche : « une dose de rappel »

« Il est possible que dans les 6 à 12 mois prochains, un variant émerge et requière l’adaptation du vaccin, mais ce n’est pas encore le cas », a affirmé Ugur Sahin.

« La meilleure approche pour gérer cette situation est de continuer avec une dose de rappel », a-t-il ajouté.