Coronavirus : Olivier Véran lance un appel aux soignants pour aider les hôpitaux de Martinique et Guadeloupe

EPIDEMIE Le ministre de la Santé a lancé un appel à « la solidarité nationale »

H.S.
— 
Olivier Véran "en appelle à la solidarité nationale pour venir en soutien aux équipes médicales" de Guadeloupe et Martinique.
Olivier Véran "en appelle à la solidarité nationale pour venir en soutien aux équipes médicales" de Guadeloupe et Martinique. — AFP

« Nous avons besoin de vous ». Dans une vidéo postée ce dimanche sur son compte Twitter, le ministre de la Santé Olivier Véran a lancé un appel à « la solidarité nationale » à destination des soignants. « Je fais appel à la solidarité nationale de nos soignants de métropole pour venir en aide aux hôpitaux ultramarins et notamment de Martinique et de Guadeloupe (…) qui font face à une vague épidémique très intense », précise le ministre.

« Si vous êtes soignants, en particulier médecin anesthésistes, réanimateurs, urgentistes, infectiologues, infirmiers, infirmières (…) ce message est pour vous », indique en préambule de sa vidéo Olivier Véran. « L’impact sanitaire est très important dans les Antilles (…) Si vous sentez concernés, si vous êtes disponibles et prêts à apporter une aide supplémentaire dans la lutte contre l’épidémie, je vous demande de contacter votre chef d’établissement si vous travaillez à l’hôpital ou de prendre contact avec l’agence régionale de santé », poursuit le ministre dans sa vidéo.

Reconfinement en Guadeloupe et Martinique

Reconfinées depuis le 30 juillet pour la Martinique et depuis le 4 août pour la Guadeloupe, les Antilles font face à une situation alarmante. En Martinique, les premiers renforts de l’armée sont arrivés le 3 août afin d’augmenter « la capacité d’accueil en réanimation », ont indiqué les Forces armées. « D’ici dix jours, un nouvel avion va décoller avec des militaires et des équipements médicaux », a souligné la ministre de la Défense, Florence Parly.

Dans sa vidéo publiée ce dimanche, Olivier Véran indique par ailleurs qu’un appareil décollera dès mardi prochain « avec à son bord des dizaines de soignants ». Trois malades du Covid en réanimation avaient été transférés la semaine passée en métropole en provenance de Martinique et ont été pris en charge dans des établissements franciliens de l’AP-HP. Au total, 20 lits de réanimation supplémentaires ont été ouverts aux Antilles, « une prouesse médicale et logistique » avait estimé cette semaine la ministre de la Défense Florence Parly.