Coronavirus en Catalogne : Des milliers de contaminations après une série de concerts-tests

EPIDEMIE Les trois festivals musicaux servaient de terrain d’étude afin de mieux comprendre la manière dont le coronavirus circule entre des sujets debout, masqués et sans respect des gestes barrières

avec agence
— 
Un concert-test d'Indochine avait également eu lieu l'AccorHotels Arena à Paris le 29 mai 2021. (archives)
Un concert-test d'Indochine avait également eu lieu l'AccorHotels Arena à Paris le 29 mai 2021. (archives) — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

2.279 contaminations au coronavirus ont été enregistrées parmi les spectateurs d’une série de concerts-tests programmés en Catalogne entre le 1er et le 11 juillet dernier. Le nombre de cas a dépassé de 842 celui qu’attendaient les experts. Les spectacles organisés dans le cadre des festivals Canet Rock, Vida et Cruïlla avaient accueilli un total de 70.000 spectateurs, rapporte El Périodico relayé par le Huffington Post. Mais l’étude ne porte que sur 49.570 personnes présentes.

Debout avec des masques

Le taux de contamination observé pendant ces évènements s’est révélé supérieur de 58,6 % aux prévisions des organisateurs des tests. Ces derniers avaient pour but d’étudier la circulation du Covid-19 lors de manifestations culturelles où le public est debout, porte un masque mais n’est pas obligé de respecter les gestes barrières. Les participants avaient effectué un test antigénique à l’entrée des concerts et devaient se soumettre à un autre dépistage 14 jours plus tard.

Lors de ces vérifications, 956 personnes ayant assisté au festival Canet Rock se sont révélées contaminées. Les chiffres s’élevaient respectivement à 857 et 466 pour Cruïlla et Vida. Ce dernier évènement a été pointé du doigt suite au grand nombre de cas positifs détectés seulement quatre jours après sa fin. La fiabilité des tests antigéniques pratiqués avant les spectacles a été remise en cause.

Des tests peu fiables ?

Les organisateurs de Cruïlla ont de leur côté estimé que les malades pouvaient avoir été contaminés avant le festival. De manière générale, l’efficacité des dépistages antigéniques fait débat. « Lorsque vous entrez avec un test négatif, vous allez peut-être finir par vous relâcher. Il est très important de ne pas avoir un faux sentiment de sécurité », a analysé Carmen Cabezas, secrétaire d’Etat à la Santé publique de Catalogne.

Celle-ci a par ailleurs indiqué que 271 personnes s’étaient présentées aux festivals alors qu’elles se savaient positives suite à un précédent test antigénique. D’après Carmen Cabezas, ces festivaliers auraient agi en comptant sur une inexactitude des résultats des dépistages avant les évènements