Coronavirus en Paca : Le « plan blanc » déclenché dans les hôpitaux

QUATRIÈME VAGUE Après la Corse et un reconfinement en Martinique, c’est désormais la région Paca qui monte d’un niveau d’alerte

20 Minutes avec AFP
— 
Service de réanimation de l'hôpital Nord à Marseille, le 2 février 2021.
Service de réanimation de l'hôpital Nord à Marseille, le 2 février 2021. — NICOLAS TUCAT / AFP

Après la Corse, le « plan blanc » est aussi activé dans les hôpitaux de Provence-Alpes-Côte-d'Azur pour permettre aux établissements de soins de faire face à une augmentation sensible des hospitalisations, a annoncé l’Agence régionale de santé ( ARS) mardi soir.

En une semaine, « les hospitalisations pour covid ont connu une augmentation de 56 % », explique l’ARS dans un communiqué. En soins critiques, « cette augmentation atteint 46 % ».

Pas besoin à ce stade de rappeler des soignants en congé

Le taux d’incidence dans la région a fortement augmenté également en une semaine, atteignant 562 pour 100.000 contre 404 pour 100.000 fin juillet. A Marseille, 102 patients Covid étaient hospitalisés dans les services de l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (APHM), dont 31 en réanimation. « La pression augmente chaque jour », a indiqué en début de semaine l’APHM, tout en affirmant ne pas avoir eu besoin à ce stade de rappeler des soignants en congé.

Alors que la Martinique est reconfinée depuis vendredi et que la Guadeloupe s’apprête à l’être à partir de mercredi soir, le Premier ministre Jean Castex a présidé mardi une réunion de la Cellule interministérielle de crise, décidant du déploiement de 10 lits de réanimation supplémentaires aux Antilles par le service de santé des armées (SSA) à compter de la mi-août, selon Matignon.