Coronavirus : Quels sont les départements soumis à des restrictions sanitaires ?

EPIDEMIE Avec la flambée de cas de Covid-19, plusieurs préfectures ont décidé d’imposer de nouvelles mesures afin de freiner les contagions

Marie De Fournas
— 
A Toulouse, comme dans de nombreuses autres villes de France, le masque est à nouveau obligatoires en extérieur dans la rue.
A Toulouse, comme dans de nombreuses autres villes de France, le masque est à nouveau obligatoires en extérieur dans la rue. — FRED SCHEIBER/SIPA
  • Les préfectures de plusieurs départements ont rétabli des restrictions sanitaires afin d’endiguer la reprise de l’épidémie de coronavirus.
  • « 20 Minutes » fait le point sur les règles désormais en vigueur dans ces zones.

Votre département ou celui dans lequel vous vous apprêtez à partir en vacances est-il concerné par de nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19 ? Alors qu’il y a un peu plus d’un mois, Jean Castex annonçait la levée d’une flopée de restrictions à l’échelle nationale, certains départements sont contraints aujourd’hui de faire marche arrière et d’imposer à nouveau un certain nombre de règles.

Particulièrement impactés par la progression du très contagieux variant Delta, ils espèrent ainsi freiner l’envolée du nombre de contaminations. Quels départements sont concernés ? Quelles mesures s’y appliquent ? Et jusqu’à quand ? 20 Minutes fait un tour de carte des mesures restrictives de l’Hexagone.

Alpes-Maritimes

Le port du masque obligatoire en extérieur est étendu sur les marchés, brocantes, lors de manifestations ou encore dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des établissements recevant du public lorsqu’ils sont hautement fréquentés. Cette mesure en vigueur depuis le 25 juillet vaut jusqu’au 16 août, tout comme l’interdiction de consommer de l’alcool et de diffuser de la musique amplifiée sur la voie publique.

Ariège

Lundi, la préfète a signé un nouvel arrêté prolongeant le port du masque obligatoire en extérieur jusqu’au 15 août dans une dizaine de zones urbaines telles que Foix, Montgaillard et Saint-Girons, ainsi que dans plusieurs communes touristiques et thermales comme Mirepoix, Saint-Lizier ou Aulus-les-Bains.

Aude

Le port du masque est toujours obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans les villes de Narbonne, Carcassonne, Lézignan, Castelnaudary et Limoux. La mesure s’applique « dans les zones à forte densité de population » et dans « tous les lieux où la distanciation est rendue difficile » tels que les marchés, brocantes, les abords des écoles, gares, centres commerciaux, zones d’attente des transports en public, ainsi que tous les autres ERP.

Bas-Rhin

Jusqu’au 16 août inclus, le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du département dans les marchés, brocantes, files d’attente et lors de rassemblements. En cas d’affluence, les piétons de plus de 11 ans devront également le porter dans les centres-villes et zones piétonnes, aux abords des gares, écoles, équipements sportifs, lieux de culte ou des centres commerciaux dans un rayon de 50 mètres.

Bouches-du-Rhône

Le port du masque est obligatoire depuis mercredi sur l’ensemble du département dans les lieux à forte concentration de population comme les marchés, les files d’attente, les fêtes foraines, mais aussi aux abords des crèches, établissements scolaires et d’enseignement supérieur dans un rayon de 50 mètres aux heures d’entrées et de sorties des élèves. Les abribus, les abords des centres commerciaux et des lieux de culte avant et après les offices sont également concernés. La consommation d’alcool sur la voie publique (hors terrasse) est par ailleurs interdite.

Calvados

A Deauville, Trouville, Honfleur et Villers-sur-Mer, le masque est obligatoire en extérieur dans les rues les plus fréquentées jusqu’au 12 septembre. La mesure s’applique également à Ouistreham, Blonville-sur-Mer et Cabourg au moins jusqu’au 31 août.

Charente-Maritime

La préfecture a annoncé qu’elle prolongeait jusqu’au 31 août, l’obligation du port du masque en extérieur dans certaines zones pour toutes les communes du département. Il faudra donc se couvrir dans les marchés, brocantes, files d’attente, lors de rassemblements, ainsi qu’aux abords des gares, écoles, équipements sportifs, lieux de culte, ou centres commerciaux dans un rayon de 50 mètres. Par ailleurs, le masque est obligatoire dans le centre-bourg et le port du Château-d’Oléron ainsi qu’à Ronce-les-Bains.

Guadeloupe

A partir de ce vendredi, la préfecture instaure un couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin et autorise les manifestations et événements sportifs que « dans la limite de 50 sportifs maximum ». Par ailleurs, à compter du lundi 2 août, les personnes non vaccinées devront présenter un justificatif de motif impérieux pour voyager entre la Guadeloupe et la métropole.

Gironde

Alors qu’il était déjà obligatoire dans certaines rues de Libourne depuis mardi, le masque l’est aussi depuis mercredi dans d’autres communes et zones de concentration particulière de population. Le centre-ville de Bordeaux, Saint-Emilion, ainsi que les secteurs littoraux urbains de Soulac-sur-Mer et de La Teste-de-Buch sont visés par cette mesure. Dans un communiqué, la préfecture de Gironde indique également qu’il faudra se couvrir le nez et la bouche sur « les marchés, les brocantes, les files d’attente ou accueils collectifs de mineurs » dans l’ensemble du département. En revanche, le masque ne sera pas nécessaire dans « les parcs et jardins, les espaces naturels et sur les plages » ni dans les lieux soumis au pass sanitaire.

Guyane

Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin est toujours en vigueur. Un motif impérieux est également nécessaire pour voyager entre le département et l’hexagone pour les personnes non vaccinées.

Haute-Corse

Depuis mardi 27 juillet, le port du masque est obligatoire en extérieur dans les zones les plus fréquentées des villes de Bastia, Saint-Florent, Calvi, Ile-Rousse, Calenzana et Corte.

Haute-Garonne

Pour l’instant le masque est obligatoire en extérieur uniquement dans le centre-ville historique de Toulouse, entre 9 heures du matin et 3 heures du matin suivant.

Hautes-Alpes

À partir de samedi 31 juillet et jusqu’au 31 août, le port du masque est obligatoire sur l'ensemble du département en extérieur sur les marchés, brocantes, foires, fêtes foraines, manifestations ou encore événements sportifs de plein air. Par ailleurs, la consommation d’alcool sur la voie publique est interdite, sauf en terrasse, mais les buvettes ponctuelles sont interdites.

Haute-Savoie

Depuis jeudi, le masque est de nouveau obligatoire en extérieur dans les zones à forte densité où la distanciation sociale ne peut pas s’appliquer. Toutes les communes du département comptant plus de 5.000 habitants, ainsi que dans toutes les villes touristiques sont concernées par cette mesure, soit 85 en tout. La consommation d’alcool sur la voie publique redevient également interdite, de jour comme de nuit, indique la préfecture qui précise que ces mesures s’appliquent jusqu’au 31 août. A Megève, le masque est obligatoire en centre-ville pour une durée indéterminée.

Hérault

Depuis mardi et jusqu’au 15 août, le masque est obligatoire en extérieur dans tout le département, à l’exception des communautés de communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc (La Salvetat-sur-Agout, Le Soulie, Fraisse-sur-Agout, Cambon-et-Salvergues, Rosis, Castanet le Haut), ainsi que des plages, des zones de baignade et des grands espaces naturels, indique la préfecture.

Ille-et-Vilaine

Le port du masque obligatoire est prolongé sur l’ensemble du département dans les zones fréquentées comme les marchés de plein air, files d’attente ou les brocantes, jusqu’au 2 août inclus. La préfecture indique aussi qu’il faut rester masqué dans les rues et chemins, y compris les remparts, constituant l’intra-muros de Saint-Malo de 11 heures à 21 heures. Le petit bout de tissus devra enfin être porté aux abords du stade Roazhon-Park à Rennes lors des rencontres de football, deux heures avant le début de la rencontre et jusqu’à deux heures après la fin du match.

Landes

Le département maintient ses mesures restrictives jusqu’au 4 août. Le port du masque reste obligatoire dans les zones les plus denses des communes touristiques de Aureilhan, Azur, Bias, Biscarrosse, Capbreton, Dax, Gastes, Labenne, Léon, Linxe, Lit-et-Mixe, Messanges, Mézos, Mimizan, Moliets-et-Maâ, Mont-de-Marsan, Ondres, Parentis-en-Born, Sainte-Eulalie-en-Born, Saint-Julien-en-Born, Saint-Paul-lès-Dax, Saint-Pierre-du-Mont, Sanguinet, Seignosse, Soorts-Hossegor, Soustons, Tarnos, Vielle-Saint-Girons et Vieux-Boucau. Les « rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public » avec plus de 20 personnes simultanément restent interdits, indique la préfecture tout comme les « festivals de plein air », les « spectacles et concerts avec du public debout et dans les établissements recevant du public ».

Loire-Atlantique

Un arrêté préfectoral rend obligatoire le port du masque dans les espaces publiques pour 25 communes du département. Les dix communes de la communauté d’agglomération autour de Saint-Nazaire, ainsi que les communes de la Presqu’île de Guérande (Batz-sur-Mer, Assérac, Guérande, Herbignac, La Baule-Escoublac, La Turballe, Le Croisic, Le Pouliguen, Mesquer-Quimiac, Piriac-sur-Mer, Saint-Lyphard et Saint-Molf) sont concernées. Par ailleurs, la consommation d’alcool sur la voie publique est interdite sur l’ensemble de la Loire-Atlantique. Ces deux restrictions s’appliqueront au moins jusqu’au 13 juillet a indiqué la préfecture.

Martinique

A partir de ce vendredi, le département d’Outremer se reconfine pour une durée d’au moins trois semaines. Le couvre-feu déjà en vigueur à partir de 21 heures est ramené à 19 heures jusqu’à 5 heures du matin. Concernant les conditions de circulation, il faudra également se munir d’une attestation pour tout déplacement au-delà d’un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile.

Meurthe-et-Moselle

Depuis la semaine dernière, le masque est obligatoire dans l’espace public des communes du département comptant plus de 5.000 habitants entre 9h et minuit. « La Métropole du Grand Nancy, la communauté d’agglomération de Longwy, la communauté de communes du bassin de Pont-à-Mousson et la communauté de communes du Bassin de Pompey » sont concernées, indique le préfet. Soit 21 communes en tout.

Nord

Jusqu’au 2 août inclus, le port du masque est obligatoire dans les zones à forte concentration de population comme les zones piétonnes de neuf communes du littoral. Sont concernées : Dunkerque, Zuydcoote, Ghyvelde, Leffrinckouck, Grande-Synthe, Loon-Plage, Gravelines, Bray-Dunes et Grand-Fort-Philippe.

Pas-de-Calais

A Boulogne-sur-Mer, Audinghen, Le Portel, Neufchâtel-Hardelot, Wimereux, Audresselles, Calais, Berck-sur-Mer, Merlimont, Cucq-Stella-Plage, Le Touquet-Paris-Plage et Camiers, les rues piétonnes et places sont soumises au masque obligatoire jusqu’au 2 août.

Pyrénées-Atlantiques

Depuis lundi dernier, le port du masque en extérieur est de nouveau de mise dans six villes du Pays basque. La règle s’applique jusqu’au 31 août, dans les villes d’Anglet, Bayonne, Biarritz, Guétary, Hendaye et Saint-Jean-de-Luz de 9 heures à 21 heures. Le masque est également obligatoire dans les autres communes du département, mais uniquement sur les marchés de plein air, lors de manifestations ou dans les files d’attente. Le préfet a également interdit la consommation d’alcool sur la voie publique dans les communes de Bayonne, Anglet, Biarritz, Bidart, Guétary Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Urrugne et Hendaye.

La Réunion

« Un couvre-feu strict de 18 heures à 5 heures » sera mis en place « dès ce week-end, pour une période de deux semaines », a annoncé jeudi le préfet de l’île, Jacques Billant. Les déplacements en journée sont limités à un rayon de dix kilomètres autour du domicile, du lundi au samedi et uniquement pour aller dans les magasins. Ce rayon est abaissé à 5 km le dimanche.

Savoie

Ce vendredi, le port du masque est redevenu obligatoire en extérieur dans les communes de Chambéry, Aix-les-Bains, Albertville et Chanaz. La préfecture indique qu'il est également obligatoire dans tout le département lors de rassemblements sur la voie publique, sur les marchés, brocantes et dans les files d’attente. Enfin, la consommation d’alcool sur la voie publique, hors terrasses, est également interdite dans les communes de Chambéry et d’Aix-les-Bains.

Seine-Maritime

Le port du masque est de nouveau obligatoire jusqu’au 31 août, dans toutes les communes du département sur les marchés, brocantes, dans les files d’attente, lors de rassemblements publics, ainsi qu’aux abords des gares, centres commerciaux, établissements scolaires et lieux de cultes dans un périmètre de 50 mètres.

Somme

La préfecture a annoncé que jusqu’au 2 août, le masque devenait obligatoire en extérieur quelque que soit l’endroit où l’on se trouve dans les communes d’Amiens, Ault, Boismont, Cayeux-sur-Mer, Favières, Fort-Mahon-Plage, Lanchères, Le Crotoy, Mers-les-Bains, Noyelles-sur-Mer, Pendé, Ponthoile, Quend, Saint-Quentin-en-Tourmont, Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly, Saint-Valery-sur-Somme, Woignarue. Cette mesure vaut également pour tous les rassemblements de plein air, comme les marchés, brocantes, spectacles, fêtes foraines et fêtes de village du département.

Tarn-et-Garonne

Jusqu’au 7 août, le masque est obligatoire entre 8 heures et minuit dans les centres-villes des trois principales communes du département : Montauban, Moissac et Castelsarrasin. La préfecture indique qu’il doit également être porté sur l’ensemble du département dans les brocantes, marchés extérieurs, aux abords des gares et des abris bus, ainsi que dans les fêtes foraines.

Var

Le port du masque en extérieur dans l’espace public est de nouveau obligatoire sur 58 communes jusqu’au lundi 2 août 2021. Ces communes se trouvent dans la métropole Toulon-Provence-Méditerranée, les communautés d’agglomération Sud-Sainte-Baume et Var-Estérel-Méditerranée, ainsi que dans les communautés de communes du Golfe de Saint-Tropez, du Pays de Fayence, de la Vallée du Gapeau et Méditerranée Porte des Maures sont concernées. La préfecture indique que l’interdiction est valable sur l’ensemble du département dans les lieux clos et les lieux publics où les mesures de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées.

Vendée

Le port du masque est obligatoire pour toute personne de onze ans et plus dans les espaces publiques ou des lieux ouverts au public dans 22 communes du département dont l’île d’Yeu, Noirmoutier, Les Sables d’Olonne, Saint Gille Croix de Vie, Saint Jean de Monts, La Tranche sur Mer, Barbâtre, Bretignolle sur Mer. La mesure est également valable sur l’ensemble du département sur les marchés, brocantes, lors de rassemblements, dans les files d’attente et dans un rayon de 50 mètres aux abords des gares, lieux de cultes, centres commerciaux et dans les rues aux heures de fortes affluences.