Coronavirus à La Réunion : Le préfet annonce un confinement et un couvre-feu dès ce week-end

EPIDEMIE Avec cette mesure, le territoire d’Outremer espère freiner la propagation du virus

M.F avec AFP
— 
La Réunion va devoir se reconfiner dès le week-end du 31 juillet 2021.
La Réunion va devoir se reconfiner dès le week-end du 31 juillet 2021. — VALERIE KOCH/SIPA

L’île de La Réunion emboîte le pas de la Martinique et se reconfine pour deux semaines à partir de ce week-end. Le préfet du territoire d’Outremer, Jacques Billant, a annoncé ce jeudi qu’un confinement partiel allait s’appliquer en journée au département, qui subit de plein fouet une nouvelle vague de contaminations au Covid-19, comme de nombreux autres territoires des Antilles.

« Pendant les 15 prochains jours, seuls les établissements recevant du public dans lesquels le masque ne peut pas être porté en continu seront fermés », a indiqué le préfet en citant les restaurants, les bars, les salles de sport et les lieux couverts d’activité qui devront donc cesser toute activité. Le préfet a également indiqué que les regroupements de plus de six personnes et les pique-niques étaient interdits.

Couvre-feu de 18h à 5h du matin

Tout comme en Guadeloupe, la préfecture de La Réunion a également opté pour un couvre-feu afin de freiner la progression du virus. Celui-ci s’appliquera de 18h à 5h du matin. De ce fait, des attestations de déplacement sont de nouveau obligatoires. En journée, les déplacements autour du domicile sont autorisés dans un rayon de 10 km du lundi au samedi, et dans un rayon de 5 km le dimanche. Pour se déplacer dans ces rayons de 5 km ou 10km, « il faudra se munir d’un justificatif de domicile et de sa pièce d’identité ». Au-delà, il faudra « une attestation de motif impérieux », a précisé Jacques Billant.

Jacques Billant souligne que les Réunionnais pourront uniquement « aller et venir, dans un rayon de 10 km, dans les magasins » où le masque doit être porté en continu. Selon le préfet, le taux d’incidence du coronavirus à La Réunion est actuellement de 350 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité « grimpe à près de 10 % ». Un nouveau bilan devrait être fait dans dix jours.

La directrice générale de l’ARS Martine Ladoucette a elle regretté la faible vaccination sur l’île, où à peine trois personnes sur 10 sont entièrement vaccinées contre plus de 5 sur 10 au niveau national. Elle a fixé un objectif de « 60.000 injections dès cette semaine » pour arriver « fin août » avec « 49 % de la population réunionnaise » entièrement vaccinée.