Pass sanitaire en Vendée : Les restaurateurs envisagent de recruter des retraités bénévoles pour les contrôles

CORONAVIRUS Avec la généralisation des contrôles de pass sanitaire en période de pleine saison, les patrons de bars et restaurants se retrouvent débordés et demandent de l’aide aux retraités

Martin Roman
— 
A partir du 30 aout 2021, les serveurs dans les bars, restaurants et cafés devront avoir un pass sanitaire valide pour continuer à travailler.
A partir du 30 aout 2021, les serveurs dans les bars, restaurants et cafés devront avoir un pass sanitaire valide pour continuer à travailler. — Michel Euler/AP/SIPA

Pleine saison, manque de personnel et bientôt contrôle du pass sanitaire. Voilà à quoi va ressembler la deuxième partie de l’été pour les patrons de bars et restaurants. C’est en tout cas leur crainte. « On n’a pas les moyens, on n’a pas le personnel suffisant pour faire face à cette obligation » affirme Tarek Tarrouche, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Vendée, sur France 3 Pays-de-la-Loire.

D’où l’idée originale lancée par l’UMIH 85. Tarek Tarrouche, président de ce syndicat d’hôteliers et restaurateurs, « lance un appel à tous les retraités de la Vendée pour venir en aide à nos restaurateurs, surtout pour le contrôle du pass sanitaire ».

L’appel est donc lancé, et il ne reste plus qu’à espérer que les retraités vendéens l’entendent. Faute de quoi, les restaurateurs devraient probablement faire face à une baisse de fréquentation dans leurs établissements, cette nouvelle mesure contraignante risquant de rebuter les clients.