Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
4E VAGUELes hospitalisations de cas de Covid ont triplé en 15 jours en Occitanie

Coronavirus en Occitanie : Les hospitalisations de cas de Covid ont triplé en 15 jours, l'ARS lance un appel

4E VAGUE
La flambée exceptionnelle des cas de Covid-19 dans la région entraîne un taux d’incidence quatre fois plus haut que le seuil d’alerte. L’Agence régionale de santé lance un appel à la population
Une personne hospitalisée en réanimation à l'hôpital Purpan de Toulouse pour cause de Covid-19.
Une personne hospitalisée en réanimation à l'hôpital Purpan de Toulouse pour cause de Covid-19. - Fred Scheiber / SIPA / SIPA
Béatrice Colin

Béatrice Colin

La situation n’en finit pas de se dégrader. En Occitanie, la quatrième vague de l’épidémie de Covid-19 fait plutôt l’effet d’un tsunami aux autorités sanitaires tant sa dynamique est forte. Au point que l’Agence régionale de santé a décidé de lancer un appel à la mobilisation de la population, au respect des gestes barrières et à la vaccination.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

En une semaine, le taux d’incidence a triplé et il atteint désormais 228 cas positifs pour 100.000 habitants dans la région, soit quatre fois le seuil d’alerte. Ce sont les plus jeunes qui sont les plus touchées avec un taux chez les 20-29 ans de 651, soit treize fois le seuil d’alerte et une hausse de 168 % en une semaine.

Hausse des hospitalisations

Si les touristes venus se reposer en montagne ou sur le littoral peuvent être touchés ou participent au brassage de population et donc à la diffusion du virus, leurs cas positifs ne sont pas comptabilisés.

Même si les personnes touchées sont plus jeunes, cette flambée a un impact sanitaire sur les hospitalisations. Les entrées dans les établissements de soins de cas positifs ont été multipliées par trois en quinze jours, que ce soit pour les hospitalisations classiques, qui sont passées de 30 à 90, ou en réanimation, de 10 par semaine à 30 aujourd’hui.

Sujets liés