Coronavirus dans les Pyrénées Orientales : Le retour du couvre-feu ne dissuade pas les touristes

ETE Le couvre-feu à 23 heures est de retour dans les Pyrénées-Orientales, pas de quoi inquiéter le très grand nombre de touristes

Martin Roman

— 

Des touristes attendent de se faire vacciner dans un centre éphémère dans un camping de Bormes-les-Mimosas dans le Var, le 13 juillet 2021.
Des touristes attendent de se faire vacciner dans un centre éphémère dans un camping de Bormes-les-Mimosas dans le Var, le 13 juillet 2021. — M. Ceilles / 20 Minutes

Depuis dimanche soir, et en raison de l’explosion du taux d'incidence dans le département, les bars et restaurants des Pyrénées-Orientales doivent fermer à 23 heures. Pas de quoi faire reculer les nombreux vacanciers, davantage inquiets pas l’application du pass sanitaire que par la détérioration de la situation liée au Covid, relate France 3 Occitanie. Ainsi, malgré les 373 cas de Covid pour 100.000 habitants, les annulations sont rares.

A l’inverse, de nombreux appels sont reçus chaque jour par les réceptions des campings pour en savoir plus sur l’application du pass sanitaire. Une situation due au manque d’informations de la part du gouvernement, selon le président départemental de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie des Pyrénées-Orientales, interrogé par la télé régionale. « On parle de couvre-feu dans les médias alors qu’il s’agit juste d’une fermeture un peu plus tôt des restaurants et bars », déplore Brice Sannac.

Ainsi, les réceptionnistes répondent aux appels inquiets en rappelant qu’afin d’accéder à un camping, un test négatif suffit et ne sera exigé qu’à l’arrivée des vacanciers.