Coronavirus : Les contaminations poursuivent leur remontée, près de 11.000 cas détectés samedi

EPIDEMIE Les hospitalisations poursuivent, elles, leur légère baisse

20 Minutes avec AFP
— 
Une unité Covid à l'Hôpital Louis Mourier, en mai 2021.
Une unité Covid à l'Hôpital Louis Mourier, en mai 2021. — Alain Jocard

Le paradoxe épidémique se poursuit. Alors que les contaminations au Covid-19 continuent d’augmenter en France, approchant les 11.000 nouveaux cas ce samedi, les hospitalisations poursuivent, elles, leur légère baisse, selon les chiffres de Santé publique France. Au total, 10.949 personnes ont été testées positives au virus en 24 heures. Vendredi, ce chiffre était repassé au-dessus de la barre des 10.000 pour la première fois depuis la fin mai, avec 10.908 nouveaux cas recensés.

Le taux de positivité, (pourcentage de personnes testées positives sur l’ensemble des personnes ayant réalisé un test), est resté stable samedi par rapport à la veille, à 1,6 %. Le variant Delta, très contagieux, est responsable de la grande majorité des nouveaux cas en France, avaient indiqué précédemment les autorités sanitaires.

La décrue ralentit dans les hôpitaux

Du côté des hôpitaux, Santé publique France recensait 6.922 patients samedi (6.971 vendredi), dont 114 ont été admis au cours des dernières 24 heures. Si ce chiffre d’hospitalisations est repassé pour la première fois vendredi depuis début octobre sous la barre des 7.000, la décrue amorcée fin avril s’est ralentie depuis plusieurs jours. Les services de soins critiques, en charge des cas les plus graves, enregistraient une légère baisse, avec 890 malades (dont 21 admissions), contre 899 la veille.

La maladie a fait 16 morts en 24 heures, portant à 111.496 le bilan total des décès depuis le début de l’épidémie, en mars 2020. Depuis le début de la campagne de vaccination, 37.414.557 personnes ont reçu au moins une injection (soit 55,5 % de la population totale) et 30.191.338 personnes sont désormais complètement vaccinées, soit 44,8 % de la population totale.