Coronavirus : Nice, Mont-de-Marsan, Saint-Malo... Plusieurs villes imposent à nouveau le masque à l'extérieur

EPIDEMIE Face à la progression du variant Delta, certains villes ont fait marche arrière et réimposent le port du masque en extérieur 

M.A.
— 
Une femme portant un masque (illustration).
Une femme portant un masque (illustration). — Jaap Arriens/Sipa USA/SIPA

Face à la hausse des cas de contaminations, notamment en raison du variant Delta du coronavirus, certaines villes ont pris les devants en réimposant le port du masque obligatoire, qui avait été levé le 17 juin dernier en France.

Alors que la saison touristique vient de débuter, plusieurs agglomérations, souvent bondées pendant la saison estivale, ont décidé de réimposer le port du masque obligatoire. En centre-ville, en semaine, seulement le week-end… En fonction des villes, cette obligation ne s’impose pas partout de la même manière.

Le port du masque prolongé dans les Landes

Dans les Landes, où les restrictions ont été prolongées, le masque était toujours obligatoire à Dax, Hossegor, Moliets-et-Maa et Léon jusqu’au 6 juillet. Cette obligation a été renouvelée et étendue. Le port du masque est désormais obligatoire le week-end à Mont-de-Marsan dans certaines rues et tous les jours, dans certaines zones, à Biscarrosse.

A Bordeaux, le port du masque est obligatoire dans les rues Sainte-Catherine et Porte Dijeaux de 12 heures à 19 heures. A Lille, il est toujours imposé dans toutes les rues piétonnes le samedi. A Saint-Malo, il faut le porter de 11 heures à 21 heures, dans l’intra-muros et sur les remparts. Même chose à Montpellier, où le masque est obligatoire dans les zones les plus fréquentées les vendredis et samedis de 14 heures à 19 heures, durant l’été. A Toulouse aussi, les déplacements dans l’hypercentre doivent être masqués de 10 heures à minuit, tous les samedis.

Décision imminente à Nice

A Nice, aucune décision n’a encore été arrêtée, mais le maire de la ville, Christian Estrosi, a fait savoir que le port du masque serait bientôt obligatoire dans certains secteurs de la ville. « Je suis en train de regarder quels sont les secteurs qui nécessitent qu’il soit imposé. Mais nous allons l’imposer », a-t-il affirmé vendredi sur Europe 1.

Dans certaines zones du cap d’Agde, de Palavas-les-Flots et de La Grande-Motte, la préfecture de l’Hérault a réimposé le masque de 18 heures à 23 heures. Au Touquet, le port du masque a été décidé dès le début du mois de juillet. Le maire de la station balnéaire du Pas-de-Calais a ainsi pris un arrêté pour rendre le masque obligatoire dans plusieurs rues de la commune, parmi les plus fréquentées.