Vaccination : Se faire vacciner chez un opticien, un diététicien ou un audioprothésiste, c’est désormais possible

EPIDEMIE Le décret conseille également de réaliser un test sérologique rapide avant de se faire vacciner pour savoir si on a déjà contracter le virus sans le savoir

M.A.
Illustration opticien. France 2016/Credit:LODI FRANCK/SIPA/1609221615
Illustration opticien. France 2016/Credit:LODI FRANCK/SIPA/1609221615 — SIPA

Après les kinésithérapeutes, les aides-soignants, ou encore les ambulanciers, c'est maintenant au tour des opticiens, des audioprothésistes ou encore des diététiciens de pouvoir vacciner. La liste des professions qui peuvent procéder à des injections a été élargie, selon un décret paru au Journal officiel, ce jeudi.

A partir de ce jeudi, les opticiens, les audioprothésistes, les diététiciens, les psychomotriciens, ou encore les assistants dentaires peuvent vacciner « sous la responsabilité d’un médecin pouvant intervenir à tout moment et à condition » et après avoir « suivi une formation spécifique à la réalisation de cet acte ». 

Soulager les médecins et les infirmières 

Ces nouveaux venus permettront de compenser les départs en vacances des professionnels de santé qui vaccinent depuis plusieurs mois, comme les médecins ou les infirmières. La liste complète est disponible ici (en bas de la page). 

Le décret conseille également, pour les personnes n’ayant pas été dépistées positives cette année, de réaliser un test sérologique rapide avant de se faire vacciner. Les personnes testées positives, c'est-à-dire qui ont déjà contractées le coronavirus sans le savoir, n'ont besoin qu'une seule dose pour être entièrement vaccinés.