Coronavirus en Indonésie : Après un record quotidien de 728 morts, le pays appelle à l’aide

EPIDEMIE En moins d’un mois, le nombre de cas de Covid-19 journaliers a plus que quadruplé dans le pays

M.F avec AFP
— 
A Jakarta, en Indonésie, les habitants font la queue pour remplir leurs réservoirs d'oxygène dans une station-service, le lundi 5 juillet 2021.
A Jakarta, en Indonésie, les habitants font la queue pour remplir leurs réservoirs d'oxygène dans une station-service, le lundi 5 juillet 2021. — Dita Alangkara/AP/SIPA

L’Indonésie se trouve sur le fil rouge après une flambée des cas de Covid-19 liée au variant Delta. Mardi, le pays d’Asie du Sud-Est a enregistré un nouveau record quotidien de morts avec 728 décès, pour 31.000 nouveaux cas. Il devient l’un des pays ayant enregistré le plus de morts avec la Russie (737) et le Brésil (695) en une journée.

Le nombre de décès quotidien était de 558 lundi, pour 29.745 nouveaux cas de contamination, selon les chiffres publiés par le ministère indonésien de la Santé. Le quatrième pays le plus peuplé du monde, avec près de 270 millions d’habitants, a vu son nombre de cas quotidiens plus que quadrupler en moins d’un mois. Face à la situation, le gouvernement en appelle à l’aide d’autres pays dont la Chine.

10.000 concentrateurs d’oxygène en provenance de Singapour

« Nous avons communiqué avec Singapour, la Chine et d’autres sources » pour avoir de l’aide, a déclaré Luhut Binsar Pandjaitan, un membre du gouvernement. L’Indonésie a ainsi importé en urgence de Singapour 10.000 concentrateurs d’oxygène : des appareils destinés aux personnes souffrant d’insuffisance respiratoire.

« Nous commanderons de l’oxygène dans d’autres pays si nous avons le sentiment que les réserves sont insuffisantes. » Lundi, le gouvernement avait ordonné que toutes les réserves d’oxygène disponibles soient envoyées dans les hôpitaux qui sont débordés par l’afflux de patients atteints du coronavirus. Il avait mis en garde contre le « scénario du pire » dans lequel le nombre quotidien de nouvelles contaminations atteindrait les 50.000.

Les hôpitaux bondés refusent des patients

« Le système de santé est proche de l’effondrement, les hôpitaux sont débordés, les réserves d’oxygène manquent et les services de santé de Java et Bali sont terriblement sous-équipés pour faire face à cette hausse du nombre de patients dans un état critique », a déploré dans un communiqué l’ONG Save the Children. Les hôpitaux bondés refusent des patients, obligeant les familles désespérées à chercher de l’oxygène pour soigner les malades et les mourants à domicile.

Au total, officiellement, 2,3 millions de personnes ont été contaminées en Indonésie par le coronavirus qui a fait 61.140 morts. Les experts pensent que ces chiffres sont largement en dessous de la réalité, en raison du nombre insuffisant de tests, et du manque de traçage des cas. L’Indonésie s’est fixée pour objectif de vacciner plus de 180 millions de personnes d’ici le début de l’année prochaine. Mais à ce stade, seul 5 % de la population a reçu ses deux doses.