Coronavirus : La situation dans les hôpitaux et en réanimation s'améliore à nouveau

BILAN 109 nouveaux patients ont été admis ces dernières 24 heures contre 158 la veille

20 Minutes avec AFP
— 
L'amélioration se poursuit dans les hôpitaux en France avec 8.232 malades du Covid-19 hospitalisés jeudi 1er juillet 2021.
L'amélioration se poursuit dans les hôpitaux en France avec 8.232 malades du Covid-19 hospitalisés jeudi 1er juillet 2021. — Lewis Joly/AP/SIPA

Le nombre de malades du Covid-19 ne cesse de baisser dans les hôpitaux français. Selon les chiffres officiels, 8.232 malades étaient hospitalisés jeudi, dont 1.162 en réanimation. Le chiffre le plus bas depuis plus de huit mois. Dans les hôpitaux, 109 nouveaux patients ont été admis ces dernières vingt-quatre heures (contre 158 la veille), d’après les données de Santé publique France.

Même décrue dans les services de soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints, où l’on comptait encore 1.204 personnes mercredi. Trente nouvelles admissions ont été enregistrées en un jour. A titre de comparaison, les services de "réa" comptaient 1.509 patients huit jours auparavant.

2.664 nouveaux cas

En vingt-quatre heures, 29 patients sont décédés à l’hôpital (soit quatre de plus que la veille), portant le total des décès à plus de 111.140 personnes depuis le début de l’épidémie en mars 2020. Du côté des contaminations, 2.664 nouveaux cas ont été détectés sur les dernières vingt-quatre heures. Un chiffre un peu plus élevé que la veille, où l’on avait enregistré 2.457 cas.

Le taux de positivité, qui représente le nombre de tests positifs par rapport à l’ensemble des tests réalisés, demeure très bas, à 0,8 % sur les sept derniers jours.

34,5 % de la population totalement vaccinée

Depuis le début de la campagne de vaccination, 34.103.180 personnes ont reçu au moins une injection (soit 50,6 % de la population totale) et 23.270.971 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 34,5 % de la population).

Les autorités avaient annoncé mardi que la France avait franchi le cap de 50 % de la population totale primo-vaccinée, et un tiers totalement, alors que la diffusion rapide du variant Delta, d’abord détecté en Inde, menace d’enrayer la diminution du nombre de malades dans les hôpitaux comme cela s’est produit dans d’autres pays.