Coronavirus : La moitié des Français primo-vaccinés, la décrue continue dans les hôpitaux

EPIDEMIE Un tiers de la population est totalement vaccinée

J.-L.D. avec AFP
— 
Une vaccination contre le Covid-19, à Douai le 15 juin 2021.
Une vaccination contre le Covid-19, à Douai le 15 juin 2021. — FRANCOIS GREUEZ/SIPA

La moitié des Français ont reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19, annonce ce mardi le ministère de la Santé, alors que la diffusion rapide du variant Delta menace d’enrayer la décrue actuelle du nombre de malades dans les hôpitaux. Avec 33.690.499 personnes ayant reçu au moins une première injection, la France a franchi mardi le cap de 50 % de la population totale primo-vaccinée.

Un tiers de la population, soit 22.265.100 personnes, présente désormais un schéma vaccinal complet, selon les données du ministère de la Santé. Ces derniers jours, le gouvernement et les autorités sanitaires ont insisté sur l’importance d’être complètement vacciné pour faire barrage au variant Delta du coronavirus, plus transmissible que les autres souches.

Une décrue partout

Dans les hôpitaux, 8.627 malades du Covid-19 étaient enregistrés mardi dont 134 nouveaux patients admis ces dernières vingt-quatre heures, selon les données de Santé publique France. Ils étaient 8.846 la veille et 10.046 une semaine auparavant.

Même décrue dans les services de réanimation où sont traités les cas les plus graves, avec 1.250 patients hospitalisés dont 29 nouvelles admissions en un jour. A titre de comparaison, les services de « réa » comptaient 1.304 malades la veille et 1.560 sept jours auparavant.

En vingt-quatre heures, 28 patients sont décédés à l’hôpital contre 44 un jour plus tôt, portant le total des décès à 111.086 personnes depuis le début de l’épidémie en mars 2020. Du côté des contaminations, 2.314 nouveaux cas ont été détectés depuis lundi. Le taux de positivité, qui représente le nombre de tests positifs par rapport à l’ensemble des tests réalisés, demeure à 0,8 % sur les sept derniers jours.