Coronavirus : La décrue se poursuit dans les hôpitaux avec toujours moins de 9.000 patients hospitalisés

EPIDEMIE Il s’agit des chiffres les plus bas enregistrés depuis plus de huit mois

20 Minutes avec AFP
— 
La pression sur les hôpitaux continuait de baisser ce lundi 28 juin 2021.
La pression sur les hôpitaux continuait de baisser ce lundi 28 juin 2021. — Marin Driguez/SIPA

Avec 1.304 patients en réanimation et moins de 9.000 hospitalisations liées au Covid-19 hospitalisés, la pression dans les hôpitaux français continuait de baisser ce lundi. En effet, les soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints, comptaient 1.345 dimanche et 1.655 il y a une semaine. Cet indicateur n’a jamais été aussi bas depuis le 3 octobre. En vingt-quatre heures, 41 patients ont été admis dans ces services.

Au total, les hôpitaux accueillaient 8 846 personnes avec un diagnostic Covid-19, contre 8.986 la veille et quelque 31.000 mi-avril, au pic de la troisième vague. Il s’agit du chiffre le plus bas enregistré depuis plus de huit mois. Les services hospitaliers ont comptabilisé l’arrivée de 176 patients en vingt-quatre heures.

Presque la moitié de la population a reçu au moins une dose

En vingt-quatre heures, 44 personnes sont décédées (40 le lundi précédent). Le bilan atteint désormais 111.041 décès depuis le début de l’épidémie, début 2020. Depuis la veille, 509 cas de Covid-19 ont été enregistrés avec un taux de positivité stable depuis quelques jours, à 0,8 %.

Du côté de la vaccination, presque la moitié de la population (49,7 %, 33.514.605 personnes) a reçu au moins une injection et près d’un tiers (32,2 %, soit 21.735.972 personnes) est complètement vacciné (soit avec deux doses, soit avec une seule pour ceux qui avaient déjà eu le coronavirus ou ont reçu le vaccin Janssen). Ces derniers jours, le gouvernement et les autorités sanitaires ont insisté sur l’importance d’être complètement vacciné pour faire barrage au variant Delta, plus transmissible que les autres souches.