Coronavirus dans les Landes : Un cluster dans un Ehpad « pourrait expliquer à lui seul l’augmentation des taux d’incidences », avance l’ARS

EPIDEMIE Olivier Véran et Jean Castex sont en visite dans les Landes ce jeudi pour promouvoir la vaccination

Elsa Provenzano

— 

Vaccination : Face au variant Delta, deux doses de Pfizer ou d’AstraZeneca sont efficaces à plus de 90 % contre l’hospitalisation (Illustration)
Vaccination : Face au variant Delta, deux doses de Pfizer ou d’AstraZeneca sont efficaces à plus de 90 % contre l’hospitalisation (Illustration) — Eugene Hoshiko/AP/SIPA
  • Le taux d'incidence augmente dans les Landes alors qu'il baisse presque partout ailleurs en France. 
  • Un cluster explique en partie ses chiffres puisque une vingtaine de résidents vaccinés a été testé positifs au variant delta, sans développer de formes graves.
  • Les moins de 15 ans font aussi augmenter le taux d'incidence mais cette classe d'âge développe peu de formes graves. 

Alors qu’à peu près partout les taux d’incidence baissent en France, le département des Landes « est confronté à une situation particulière », explique l’ARS Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué. La circulation du variant delta (ex-variant indien) y est très active. Le taux d’incidence a augmenté de + 9,4 %, passant de 46,6 pour 100.000 en semaine 23 à 51 pour 100.000 en semaine 24) tandis que le taux de positivité a très légèrement augmenté (+ 0,2 pts) avec un taux de dépistage qui reste stable et à un niveau élevé.

Un cluster qui fait monter les chiffres

Le taux d’incidence a fortement augmenté chez les 75 ans et plus, (46,7/100.000 hab. contre 8,1/100.000 hab. en une semaine et 8,1/100.000 contre 0,5/100.000), avec un nombre de cas qui reste faible, avec une vingtaine de personnes positives. « Les chiffres annoncés au niveau national ont été calculés sur la base d’un nombre restreint de cas, ce qui participe de l’augmentation forte des taux présentés », observe l’ARS dans son communiqué. Cette tendance dans cette classe d’âge s’explique par la survenue d’un cluster dans un Ehpad à Pontonx, « qui pourrait expliquer à lui seul l’augmentation des taux d’incidences », ajoute l’ARS.

Alors que 94 % des résidents de l’établissement sont vaccinés, ils ont été testés positifs au variant delta sans développer de forme grave. « L’activité aux urgences pour suspicion de Covid-19 reste faible et le nombre de cluster en cours reste faible et n’a aucun impact sur les hospitalisations », assure l’ARS. Selon le ministre de la Santé, en visite à la CPAM : « Manifestement, le virus est rentré dans l’Ehpad par une soignante qui n’était pas vaccinée. »

C’est chez les moins de 15 ans que le taux d’incidence est le plus élevé (103,4/100.000), avec un taux de dépistage élevé et stable, sachant que cette classe d’âge développe peu de formes graves. De nombreuses actions sont renforcées dans les Landes, en particulier autour de la vaccination, qui protège des formes graves du Covid-19.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé sont en visite ce jeudi dans les Landes pour promouvoir la vaccination.