Près de 60 glaces sont rappelées à cause de traces d’oxyde d’éthylène

ALIMENTATION Utilisé pour désinfecter les produits, l’oxyde d’éthylène est interdit depuis 2011

20 Minutes avec agence

— 

Ce rappel concerne beaucoup de produits de la marque Carrefour. (illustration)
Ce rappel concerne beaucoup de produits de la marque Carrefour. (illustration) — Pixabay / Steve Buissinne

Un rappel émis par le site du gouvernement lundi concerne une soixantaine de glaces et de crèmes glacées de diverses marques, rapporte Capital. Celles-ci contiennent des traces d’oxyde d’éthylène dans des proportions supérieures au seuil autorisé.

Cette substance, utilisée pour désinfecter les produits, est cancérogène. Elle est cependant interdite depuis 2011, précise le média. La liste des lots visés par cet avertissement a été communiquée sur le site rappel.conso.gouv.fr.

Beaucoup de produits proviennent de chez Carrefour

Parmi les produits concernés, on trouve des sorbets au citron vert et à la vanille de la marque Métro Chef, des sorbets Glaces des Alpes, des bâtonnets géants au chocolat blanc et des bâtonnets au chocolat au lait et amandes produits par Simpl. Chez Carrefour, des mini-bâtonnets Almond-Black-White chocolat et vanille sont également visés ainsi qu’un bac de 1 L de glace à la coco, des bâtonnets mini double Almond sensation, des pots de glace Cookie dough et un bac de 1 L de crème glacée vanille macadamia sauce saveur caramel. Deux bacs de 1 L de crème glacée chocolat bio et de crème glacée vanille de Madagascar.

Vendredi dernier, la marque de hard discount Netto rappelait aussi des cônes chocolat-noisette commercialisés dans son enseigne.

Il est ainsi conseillé à l’ensemble de la clientèle ayant acheté ces produits de les rendre en magasin afin qu’un remboursement soit réalisé. Si des effets indésirables sont ressentis, il est également recommandé de se rendre chez son médecin.