Coronavirus aux Etats-Unis : Les tentatives de suicide des adolescentes ont explosé

ÉTUDE La crise sanitaire a exacerbé l’anxiété des adolescents et tout particulièrement des jeunes filles, qui ont davantage tendance à faire part de leurs tentatives de suicide et à les faire prendre en charge

20 Minutes avec Agence
— 
Les jeunes ont été très impactés par la crise sanitaire aux Etats-Unis.
Les jeunes ont été très impactés par la crise sanitaire aux Etats-Unis. — Pixabay

Le nombre de tentatives de suicide chez les adolescentes a connu une forte augmentation aux Etats-Unis à l’occasion de la crise sanitaire liée au coronavirus. Les Centres de contrôle des maladies et de la prévention (CDC) américains ont noté une hausse des chiffres lors de la première vague. Une nouvelle montée en puissance a suivi au moment de la deuxième vague.

Une étude sur le sujet publiée vendredi par les CDC dans Morbidity and Mortality Weekly Report indique un bond des passages aux urgences des jeunes filles pour suspicion de tentative de suicide de 26,2 % entre les étés 2020 et 2019. L’augmentation a même atteint 50,6 % au cours de l’hiver 2021, par rapport à la même période l’année précédente, montre le rapport également relayé par le New York Post.

Une politique de prévention préconisée

Dans le même temps, les prises en charge aux urgences des jeunes garçons pour ces raisons n’ont augmenté que de 3,7 %. Les chiffres communiqués par les CDC n’ont pas mis au jour une augmentation du nombre de décès par suicide. Ils ont néanmoins amené les spécialistes à préconiser une politique spécifique de prévention des suicides.

Les scientifiques ont suggéré « une approche exhaustive qui soit adaptée aux périodes de désorganisation des infrastructures, qui implique des collaborations multi-sectorielles et qui applique des stratégies reposant sur des faits afin de réagir au large éventail de facteurs ayant un effet sur le risque de suicide ».

Les mesures sanitaires en cause

Pour expliquer l’augmentation des tentatives de suicide chez les jeunes, les auteurs ont mis en avant l’impact des mesures sanitaires sur la vie sociale et l’anxiété causée par la santé et les finances de la famille. Quant aux chiffres plus élevés chez les adolescentes, ils les ont jugés cohérents avec les résultats de précédents travaux, a indiqué USA Today.

Ces études avaient montré une tendance systématiquement plus forte chez les jeunes filles à faire part de leurs tentatives de suicide et à se rendre aux urgences pour cette raison.