Coronavirus : Le variant Delta représente « 2 à 4 % » des cas positifs, indique Olivier Véran

CORONAVIRUS Cela représente « 50 à 150 nouveaux diagnostics » par jour selon le ministre de la Santé

20 Minutes avec AFP

— 

Les information sur le variant Delta (ancien variant indien) reste encore très floux. (Illustration)
Les information sur le variant Delta (ancien variant indien) reste encore très floux. (Illustration) — Deepak Gupta/Hindustan Times/Shu/SIPA

Le variant Delta représente actuellement « entre 2 et 4 % des cas positifs » de Covid-19 dépistés en France a indiqué mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran. « Actuellement en France, 2 à 4 % des tests positifs que nous criblons correspondent à du variant indien, ce qui représente quand même, je donne une fourchette assez large, de l’ordre de 50 à 150 nouveaux diagnostics de variant Delta dans notre pays », a déclaré le ministre de la Santé et des Solidarités lors d’un déplacement dans un centre de vaccination à Paris.

« C’est peut-être encore peu, mais c’était la situation anglaise il y a quelques semaines », a-t-il ajouté, rappelant que le variant Delta représente plus de 90 % des cas en circulation outre-Manche, où l’épidémie est repartie sur une trajectoire ascendante, avec « quasiment deux fois plus de cas quotidiens » que dans l’Hexagone, malgré « un taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre ».

Le Royaume-Uni reporte la levée des restrictions

Raison de plus pour « ne pas relâcher notre vigilance collective », a-t-il insisté. « Ce n’est certainement pas le moment », car « nous ne devons certainement pas donner de prise au variant indien pour qu’il fasse repartir une nouvelle vague épidémique, nous devons absolument l’empêcher ». Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé, ce lundi, le report de la levée des dernières restrictions en Angleterre, en raison de la poussée du variant Delta du coronavirus.