Don du sang : Les stocks sont bas en Normandie, l'EFS lance un appel

GÉNÉROSITÉ Avec le déconfinement, les gens pensent moins à donner leur sang et les stocks sont en baisse dans les centres de don

20 Minutes avec agence

— 

Le don du sang (illustration).
Le don du sang (illustration). — SIPA

Ce lundi est la journée mondiale du don du sang et des donneurs de sang. L’occasion pour l’Etablissement français du sang (EFS) de lancer un appel aux dons, notamment en Normandie où les stocks sont bas, rapporte 76actu. « La période est critique », a indiqué Nathalie Delemer, responsable des prélèvements pour les Hauts-de-France et la Normandie à l’EFS. « Avec le confinement, le don était une occasion de sortie. Là, avec le déconfinement, les gens n’y pensent plus forcément. »

Le confinement avait en effet généré un élan de générosité. L’EFS avait enregistré 22 % de nouveaux donneurs. Mais le déconfinement et les jours fériés ont fait ralentir les dons. De plus, la pandémie de Covid-19 empêche les collectes dans les entreprises et les établissements scolaires.

Le vaccin n’empêche pas de donner son sang

L’EFS de Normandie a aujourd’hui besoin de 500 dons quotidiens pour atteindre l’auto-suffisance, précise 76actu. L’organisme rappelle qu’un homme peut donner son sang six fois par an, une femme quatre fois. Nathalie Delemer tient aussi à préciser que la vaccination contre le coronavirus « n’est pas une contre-indication au don ». En cas de contamination, un simple délai de 14 jours est à respecter avant de pouvoir à nouveau donner son sang.

Pour cette journée mondiale, des collectes ont été organisées ce lundi partout en Normandie, notamment au Havre, à Argentan et à Cherbourg, dans le cadre de l’opération « Prenez le relais » du 9 juin au 9 juillet. La liste des lieux et la prise de rendez-vous se trouvent sur ce site Web.