Qu’est-ce que le « syndrome de la cabane » ?

PEUR Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille des vidéos réalisées par son partenaire Brut.

20 minutes avec Brut.

— 

Lucie Joly, pour Brut.
Lucie Joly, pour Brut. — Capture d'écran

« C’est déjà arrivé que je refuse d’aller boire un verre, que j’annule des rendez-vous chez le médecin, parce que ça m’angoissait finalement de me retrouver face à une personne que je ne connaissais pas », explique Camille, étudiante.

Anxiété sociale, fatigue, perte d’intérêt… Pour certains, la reprise d’activité en « présentiel », au contact d’autres gens et confronté au monde social constitue une réelle angoisse. Après plusieurs mois d’isolement et de télétravail, le retour à une vie à l’extérieur peut s’avérer insurmontable. Lucie Joly nous parle de ce qu’on appelle « le syndrome de la cabane » dans cette vidéo​ réalisée par notre partenaire Brut.