Comment notre cerveau gère-t-il les gueules de bois ?

SANTÉ Chaque jour, « 20 minutes » vous conseille des vidéos réalisées par son partenaire Brut.

20 minutes avec Brut.

— 

Nicolas Cabé, pour Brut.
Nicolas Cabé, pour Brut. — Capture d'écran

« Quand vous avez la gueule de bois, c’est un peu comme si le cerveau avait une double journée le lendemain », explique Nicolas Cabé, neuroscientifique et addictologue. Le cerveau doit en effet compenser les excès de la veille et tenter de rétablir l’équilibre, son fonctionnement habituel ayant été fortement perturbé avec l’alcool. Par conséquent, on a la nausée, des maux de tête, une difficulté à se concentrer.

Dès l’Antiquité, les textes évoquaient déjà la question de la gueule de bois et de ses potentiels remèdes. Il existe de nombreuses rumeurs et croyances urbaines : manger de la pizza, des pâtes, utiliser du bicarbonate de soude… Pour Nicolas Cabé, il n’existe pas de réelles preuves scientifiques à ce jour sur ces « remèdes ». Il nous en dit plus dans cette vidéo réalisée par notre partenaire Brut.