Coronavirus : Philippe de Villiers assure avoir guéri grâce à la chloroquine et au Pastis, sur les conseils de Didier Raoult

DANS UN VERRE A BALLON Plus facile à se procurer qu’un vaccin, mais réellement plus efficace ?

M.F

— 

Philippe de Villiers a affirmé sur Cnews avoir pris un traitement à base de chloroquine et de Pastis pour guérir du Covid-19.
Philippe de Villiers a affirmé sur Cnews avoir pris un traitement à base de chloroquine et de Pastis pour guérir du Covid-19. — RETMEN/SIPA

Le p’tit jaune miraculeux. Invité sur le plateau de CNews, Philippe de Villiers a affirmé ce mardi à l’antenne avoir guéri du Covid-19 grâce au pastis. L’ancien député européen a expliqué très sérieusement face à un Pascal Praud hilare, que lorsqu’il a attrapé le Coronavirus, il a appelé Didier Raoult. Le professeur marseillais lui aurait alors prescrit un traitement à base d’Hydrochloroquine et de Pastis.

Face aux questions du présentateur, légèrement moqueur, Philippe de Villiers a d’abord refusé de divulguer les détails de ce traitement. « Le colloque entre le malade et le grand professeur restera secret à jamais. Il ne sera même pas ouvert pour les archives de la médecine », a insisté l’ancien Président du conseil général de la Vendée, aujourd’hui âgé de 72 ans. « J’ai été un cobaye. Il m’a dit : "ne vous inquiétez pas vous allez survivre" », a-t-il poursuivi.

« C’est peut-être l’anis, je n’en sais rien »

Mais devant l’insistance de Pascal Praud, Philippe de Villiers a finalement accepté de détailler la prise du remède anisé. « Je l’ai pris normalement comme on le prend à Marseille ». Donc dilué (et non pas noyé, oh fada) dans l’eau. « Il faut au moins deux doses. Le premier soir un premier verre à ballon. Le deuxième soir un verre à Ricard. Là ça allait beaucoup mieux et au bout de trois jours j’étais guéri, affirme l’ancien politique. C’est peut-être l’anis, je n’en sais rien. »

Philippe de Villiers a également profité de son passage à la télévision pour dire tout le bien qu’il pensait du professeur Didier Raoult loin de faire l’unanimité en France. « Je lui rends hommage parce que je l’aime beaucoup. Il s’est moins trompé que les autres. C’est un homme remarquable et c’est une chance pour la France de l’avoir. » Pour l’heure, aucun autre médecin en France n’a conseillé de boire un quelconque alcool pour guérir du coronavirus.