Coronavirus en Polynésie : Aucun cas sur une journée, une première depuis juillet 2020

PANDEMIE L’épidémie s’est stabilisée dans l’archipel depuis le début de l’année. Le dernier décès du Covid-19 y remonte au 6 mars

20 Minutes avec AFP

— 

Analyse d'un test pour détecter le Covid-19.
Analyse d'un test pour détecter le Covid-19. — J.M. HAEDRICH/SIPA

C’est une donnée statistique porteuse d’espoir. La Polynésie française n’a détecté aucun nouveau cas de Covid-19 entre lundi et mardi, a annoncé la direction de la Santé mardi soir. C’est surtout la première fois depuis juillet 2020 que l’archipel ne recense aucun nouveau cas en vingt-quatre heures.

L’épidémie est en net recul depuis janvier dans cette collectivité d’outremer. Un seul patient souffrant de Covid-19 est hospitalisé en réanimation. La Polynésie française déplore au total 141 morts liés à la maladie, mais aucun depuis le 6 mars.

Lors du pic épidémique en novembre, le taux d’incidence avait été l’un des plus élevés au monde et l’hôpital de Tahiti avait frôlé la saturation. Mais l’épidémie s’est stabilisée début 2021. La fermeture des frontières, en février, couplée à la mise en quarantaine des voyageurs munis d’un motif impérieux, a permis de bloquer la diffusion des variants. Vingt-quatre cas de variants ont été détectés mais tous ont été maîtrisés.

Les touristes américains reviennent

Depuis le 1er mai, la Polynésie française accueille de nouveau les touristes américains, avec un protocole sanitaire strict. Le tourisme en provenance d’Europe reste par contre interdit. La vaccination est ouverte à tous les Polynésiens âgés de 16 ans ou plus et 18 % ont reçu au moins une dose de vaccin, la plupart de Pfizer. Le vaccin Janssen, disponible en Polynésie depuis deux semaines, permet en effet de vacciner plus facilement les habitants des îles isolées, parce qu’il est plus facile à conserver et qu’une seule dose suffit.