Coronavirus en Occitanie : Moins d’hospitalisations, moins de cas, une tendance (enfin) à la baisse

EPIDEMIE Depuis quelques jours, le nombre de cas positifs au Covid-19 parmi les personnes testées est en baisse, au même titre que le nombre d’hospitalisations dans les hôpitaux d’Occitanie

B.C.

— 

Au sein du service de réanimation du CHU de Toulouse.
Au sein du service de réanimation du CHU de Toulouse. — Fred Scheiber / SIPA

Durant plusieurs semaines, l’épidémie de coronavirus stagnait en Occitanie. Mais ces derniers jours, les indicateurs semblent enfin marquer le pas dans la région. Après avoir longtemps enregistré des taux de positivité à plus de 8 %, les quelque 170.000 tests réalisés au cours de la semaine dernière ont enregistré une baisse de cas positifs, à 6,5 %. Une tendance qui se retrouve aussi sur le nombre d’hospitalisations.

Les services de soins accueillaient mardi soir 1.726 personnes atteintes du Covid-19, soit 64 de moins qu’en fin de semaine dernière. Et c’est aussi le cas dans les différents services de réanimation et soins critiques des treize départements d’Occitanie qui prennent en charge encore 362 patients en situation grave, seize de moins qu’il y a quelques jours. Mais 54 personnes sont toutefois décédées au cours de la même période.

Un tiers de la population a reçu une première dose

« De jour en jour, la tendance à la baisse semble enfin se confirmer pour la plupart des indicateurs épidémiques en Occitanie. Ces évolutions plutôt rassurantes s’inscrivent en cohérence avec les mesures de confinement déployées depuis quatre semaines désormais. La tendance à la baisse se confirme, mais elle incite encore à la prudence : à l’hôpital, les niveaux d’activité restent encore très forts pour nos équipes soignantes », indique l’Agence régionale de santé.

Parallèlement, la vaccination se poursuit à un rythme soutenu, un tiers de la population régionale ayant déjà reçu une première injection, soit 1,6 million de personnes.