Coronavirus : Frontières, écoles et vaccination… Jean Castex tiendra une conférence de presse à 18h

POINT D'ETAPE Le premier ministre sera accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, et du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse en mars 2021.
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse en mars 2021. — Martin Bureau/AP/SIPA

C’est le retour de la traditionnelle conférence de presse du jeudi soir. En dépit d’une décrue encore fragile de l’épidémie, l’exécutif souhaite maintenir son objectif de lever progressivement les restrictions en mai, en supprimant la limite des 10 km le 2 mai au soir et en rouvrant les terrasses mi-mai, grâce à l’accélération de la vaccination.

Pour détailler son plan, le Premier ministre Jean Castex tiendra jeudi une conférence en présence des ministres de l’Education Jean-Michel Blanquer et de la Santé Olivier Véran. Les sujets des frontières, de la campagne de vaccination et de la rentrée scolaire des vacances de printemps – qui devrait être assortie d’une vaste campagne de dépistage par autotests et tests salivaires – y seront abordés.

Un calendrier maintenu

La rentrée scolaire reste prévue lundi 26 avril, en présentiel dans les écoles maternelles et primaires, et à distance pour une semaine au collège et au lycée. Le calendrier tracé fin mars par le président Emmanuel Macron reste « la base de travail » a expliqué mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Le chef de l’Etat devrait en revanche annoncer lui-même les modalités de réouverture d’ici à la première semaine de mai, a indiqué une source proche de l’exécutif à l’AFP.

Le choix de l’exécutif concernant la levée progressive des restrictions reflète sa conviction que le nombre de contaminations tombera autour de 20.000 par jour d’ici à un mois et que l’objectif des 20 millions de vaccinés avec au moins une dose, prévu mi-mai, sera atteint. Mais la situation sanitaire reste très disparate sur le territoire, entre « un recul de l’incidence compris entre 15 % dans les Hauts-de-France et près de 20 % en région Sud », une « tendance encourageante aussi en Occitanie, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Bourgogne Franche-Comté, dans le Grand Est », et une « tendance en revanche moins favorable que la moyenne nationale » en Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Nouvelle Aquitaine et surtout en Corse.

5.900 personnes en réanimation

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation est resté au-dessus des 5.900 personnes mercredi, en dépit d’une très légère baisse, selon les chiffres publiés par Santé publique France. Le niveau est inférieur au pic de la première vague en avril 2020 (7.000) mais supérieur à celui de la deuxième.

Le nombre global de malades du Covid-19 hospitalisés est également en légère baisse, avec 30.954 patients recensés mercredi contre 31.086 mardi.