Coronavirus : La France s’apprête à dépasser la barre des 100.000 morts

EPIDEMIE Ce chiffre symbolique devrait être dépassé ce jeudi, selon les autorités sanitaires

20 Minutes avec AFP

— 

Coronavirus: 5.053 personnes en réanimation en France
Coronavirus: 5.053 personnes en réanimation en France — AFP

C’est l’un des plus lourds bilans européens. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, 99.805 décès ont été enregistrés en France, selon les chiffres des Santé publique France, publiés mercredi, qui estime que la barre des 100.000 morts devrait être dépassée ce jeudi.

En franchissant cette barre symbolique, la France rejoint en Europe la Grande-Bretagne (127.000 morts) et l’Italie (115.000 morts), mais d’autres pays (Belgique, Portugal) ont une mortalité plus élevée par habitant.

« La troisième vague n’est pas derrière nous »

« Toutes nos forces sont jetées dans la bataille contre l’épidémie […) mais viendra évidemment ce moment de l’hommage et du deuil pour la Nation », a assuré mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Malgré la violence de la première vague (près de 30.000 morts entre mi-mars et mi-mai 2020), la grande majorité des décès sont survenus depuis fin octobre (environ 65.000), conséquence d’une deuxième vague qui ne s’est jamais échouée, puis d’une nouvelle forte reprise épidémique durant l’hiver, portée par le variant anglais plus contagieux du coronavirus.

Et si la vaccination massive dans les Ehpad a porté ses fruits, près de 300 morts s’ajoutent encore chaque jour à l’hôpital en avril. Avec plus de 5.900 malades du Covid-19 soignés dans des services de réanimation, au plus haut depuis le printemps 2020, « la troisième vague n’est pas derrière nous », a prévenu Gabriel Attal. « Le pic des hospitalisations n’a pas encore été atteint, cela signifie que nous avons encore devant nous des jours très difficiles », a-t-il ajouté.