Vaccination : Pas de nouveau cas de thrombose enregistré en France avec AstraZeneca

SURVEILLANCE Selon l'agence nationale de surveillance du médicament, entre le 26 mars et le 1er avril en France

20 Minutes avec AFP

— 

Une dose d'AstraZeneca pendant une vaccination à Madrid en Espagne.
Une dose d'AstraZeneca pendant une vaccination à Madrid en Espagne. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Un nouveau rapport rassurant ? Aucun nouveau cas de thrombose (caillots) atypique associée au vaccin d’AstraZeneca n’a été enregistré, selon le dernier bilan de l' Agence du médicament, qui précise surveiller d’autres « signaux » alors que des questions montent sur les effets secondaires possibles de ce vaccin contre le Covid-19.

Sur la semaine du 26 mars au 1er avril, « aucun nouveau cas de thrombose des grosses veines de localisation atypique […] n’a été déclaré », a indiqué l’ANSM vendredi dans son point hebdomadaire de surveillance des vaccins. Alors que près de 2,5 millions de doses d’AstraZeneaca avaient été injectées au 1er avril, le bilan est donc toujours de 12 cas, dont 4 décès liés à ces thromboses depuis le début de la vaccination.

Problèmes cutanés et saignements à surveiller

A ce jour, aucun cas de fuites capillaires n’a été identifié en France, ajoute l’agence, en référence à un problème vasculaire caractérisé par la fuite de liquide des vaisseaux sanguins et qui fait désormais l’objet lui aussi d’une enquête de l’Agence européenne du médicament (EMA).

En revanche, l’agence fait état de deux « signaux » qui feront « l’objet d’une surveillance particulière ». « Deux signaux potentiels ont été identifiés […] suite à des cas de réactivation virale (zona et herpès) ainsi que des cas de saignements, principalement du nez, et des hématomes », précise le communiqué.

En raison des rares cas de thromboses repérés en Europe et en France, la Haute autorité de santé a suspendu mi-mars le vaccin AstraZeneca pour les moins de 55 ans. Pour cette catégorie de personnes ayant déjà reçu une dose de ce vaccin, elle a recommandé vendredi une deuxième dose avec Pfizer ou Moderna.