Coronavirus : Le nombre de malades en réanimation augmente toujours

EPIDEMIE Le nombre de malades en réanimation est en hausse régulière depuis le plus bas enregistré le 7 janvier. Ils étaient 4.766 vendredi en réa, contre 4.709 la veille

20 Minutes avec AFP
— 
Une arrivée d'une personne en réanimation suite à un transfert de région
Une arrivée d'une personne en réanimation suite à un transfert de région — Frederic DIDES/SIPA

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation a continué de progresser vendredi, et se rapproche un peu plus du sommet de la deuxième vague à l’automne, selon des données de Santé publique France (SpF).

Le nombre de malades en réanimation est en hausse régulière depuis le plus bas enregistré le 7 janvier (2.573 patients). Ils étaient 4.766 vendredi en réa, contre 4.709 la veille.

476 entrées en réanimation en 24 heures

Le nombre le plus haut de la deuxième vague date du 16 novembre, avec 4.903 malades soignés dans ces services qui accueillent les cas les plus graves.

Au cours des dernières vingt-quatre heures, 476 malades sont entrés en réanimation contre 408 la veille, d’après les données de SpF. Le nombre total de personnes hospitalisées en France à cause du coronavirus était de 27.242 vendredi, avec 2.048 nouvelles admissions en vingt-quatre heures. La maladie a emporté 304 personnes à l’hôpital depuis jeudi, portant le nombre total des décès enregistrés en France à 93.709 depuis le début de l’épidémie il y a plus d’un an.

Le cap des 10 millions d’injections passé en France, annonce Véran

Le ministre de la Santé a par ailleurs annoncé sur son compte Twitter qu’avec plus de 400.000 injections réalisées ce vendredi, dont 140.000 avec le vaccin AstraZeneca, « la France passe la barre des 10 millions » d’injections réalisées depuis le début de la campagne (en comptant toutes les personnes qui n’ont reçu qu’une seule dose, et celles qui ont reçu une deuxième injection).



« Une course contre la montre est engagée », a annoncé Matignon dans un communiqué, après une rencontre entre le Premier ministre Jean Castex et les préfets et responsables sanitaires des 19 départements concernés par les nouvelles restrictions.

Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a par ailleurs annoncé que dans ces mêmes territoires, un seul cas de Covid-19 dans une classe entraînerait désormais sa fermeture.