Coronavirus : Thierry Breton fixe l’objectif du 14 juillet pour atteindre en Europe l’immunité collective

VACCINATION Selon le commissaire européen au Marché intérieur, la hausse des livraisons des vaccins, dont il est responsable, permet de se fixer cette « date symbolique »

20 Minutes avec AFP

— 

Le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, à Copenhague le 18 mars 2021.
Le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, à Copenhague le 18 mars 2021. — Emil Helms/AP/SIPA

A quel moment la vaccination va-t-elle permettre à l’Europe d’atteindre l’immunité collective dans la lutte du continent contre la pandémie du coronavirus ? A cette question Thierry Breton, le « Monsieur vaccin » de la Commission européenne, a choisi de répondre précisément : le 14 juillet. Selon lui, la hausse prévue des livraisons de vaccins va permettre d’atteindre cet objectif.

« Prenons une date symbolique : le 14 juillet nous avons la possibilité d’atteindre l’immunité au niveau du continent », a déclaré le commissaire européen au Marché intérieur sur TF1.

« C’est la dernière ligne droite parce que nous savons que pour vaincre cette pandémie, une seule solution : se faire vacciner. Les vaccins arrivent, ils seront là », a-t-il assuré. « Entre le mois de mars et le mois de juin, on va livrer entre 300 et 350 millions de doses de vaccin », a-t-il encore détaillé.

Le commissaire européen a précisé la montée en cadence des livraisons attendues en Europe, avec 60 millions de doses livrées en mars, 100 millions en avril, 120 millions en mai… Selon lui, ce sont 55 usines qui fabriquent désormais des vaccins en Europe.