Seine-Maritime : Un médecin sanctionné pour avoir refusé de vacciner un bébé

JUSTICE Le soignant a refusé d’administrer les vaccins à l’enfant au nom d’un principe de précaution poussé à l’extrême, au vu des antécédents familiaux de cette petite fille de 11 mois

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un vaccin pour enfant.
Illustration d'un vaccin pour enfant. — Pixabay

Le conseil départemental de l’Ordre des médecins de Seine-Maritime a condamné un médecin généraliste à trois ans d’interdiction d’exercer sa profession vendredi 12 mars. Le soignant avait refusé de vacciner une fillette de 11 mois sous prétexte de contre-indication familiale, rapporte Paris-Normandie.

C’est en février 2019 qu’un pédiatre du CHU de Rouen a alerté l’Ordre des médecins ainsi que la cellule de recueil des informations préoccupantes (Crip). Après avoir examiné la petite fille, il s’était rendu compte en consultant son carnet de santé qu’elle n’avait reçu aucun des vaccins obligatoires en France.

Un principe de précaution poussé à l’extrême

Lors de l’admission de l’enfant aux urgences pédiatriques, les parents avaient présenté un certificat médical de contre-indication générale aux vaccinations, délivré par le médecin généraliste. Ce dernier avait justifié son choix par des « accidents possibles (en cas de vaccination) et non référencés, ce dont je refuse d’assumer la responsabilité ».

« Cet enfant est indemne de maladie contagieuse et apte à la vie en collectivité », concluait le certificat médical. C’est en raison de deux antécédents familiaux que le soignant avait refusé de vacciner l’enfant. Face à ses pairs, il a toutefois reconnu que cette éventuelle contre-indication n’aurait dû s’appliquer qu’au vaccin contre l’hépatite B.

Finalement, la chambre disciplinaire de l’Ordre a décidé de sanctionner ce médecin, qui n’exerce plus pour des raisons de santé. L’institution a estimé qu’il avait commis « plusieurs manquements fautifs constitués par une attitude de non-respect des obligations vaccinales ». La sanction prononcée prendra effet le 14 juin 2021.