Suspension d'AstraZeneca : « Les bénéfices du vaccin sont largement supérieurs aux risques », dit le Dr. Straus de l'EMA

EPIDEMIE Revivez la conférence de presse de l’Agence européenne du médicament au sujet du vaccin AstraZeneca

Rachel Garrat-Valcarcel
— 
Au siège de l'Agence européenne du médicament, à Amsterdam.
Au siège de l'Agence européenne du médicament, à Amsterdam. — Peter Dejong/AP/SIPA
  • Plus de vingt pays européens, dont l’Allemagne et la France, ont suspendu l’administration du vaccin d’AstraZeneca à la suite de problèmes, tels que des difficultés à coaguler ou la formation de caillots.
  • L’Agence européenne du médicament (EMA) enquête actuellement afin de comprendre s’il y a des raisons de suspendre le vaccin qui avait été autorisé fin janvier.
  • Pour l’EMA, le vaccin d’AstraZeneca est « sur et efficace », s’il est encore impossible de dire définitivement s’il n’y a aucun lien avec les rares cas de thromboses, la balance bénéfice risque reste largement positive

À LIRE

À VOIR

 

En conséquence, ce live est désormais terminé !

17h48 : La conférence de presse de l’EMA est maintenant terminée

17h42 : Emer Cook ne veut pas faire de commentaire sur les décisions individuelles de chaque pays de suspendre la vaccination avec AstraZeneca

17h35 : « Si ça ne tenait qu’à moi, je me ferai vacciner dès demain », dit la directrice de l’EMA

Emer Cook parle bien sur du vaccin d’AstraZeneca.

17h28 : Notez bien que l’annonce de l’EMA ne veut pas dire qu’automatiquement chaque pays reprend la vaccination avec AstraZeneca

C’est la décision des autorités de chaque pays qui, on l’a vu, ne prennent pas forcément des décisions très cohérentes entre eux. Pour ce qui est de la France, il y a fort à penser que le sujet sera abordé dans la conférence de presse de Jean Castex à 19 heures. Elle sera à suivre sur 20 Minutes en cliquant sur ce lien.

17h22 : Le Covid-19 représente, en lui-même, un risque de thrombose, ajoute Sabine Straus

17h17 : 20 millions de personnes ont été vaccinées dans l’UE grâce au vaccin d’AstraZeneca, il y a eu seulement 7 cas de thrombose disséminées et 18 cas de thrombose cérébrale

D’où le fait que la balance bénéfice-risque reste largement en faveur du vaccin.

17h15 : Le Prac ajoute un avertissement dans les brochures données aux patients vaccinés au sujet de ces rares risques de thrombose

17h13 : Sabine Straus explique que l’enquête continue sur d’autres cas de thromboses particulières, dont on ne sait pas encore si elles sont liées au vaccin

17h12 : « Les bénéfices du vaccin sont largement supérieurs aux risques », dit le Dr. Straus

Le Comité qu’elle pilote est celui qui a enquêté sur les cas de caillots et thromboses. Les cas de thromboses sont en moyenne inférieurs que ceux attendus pour la population générale.

17h11 : Sabine Straus, la présidente du comité de pharmacovigilance, prend la parole

17h09 : La directrice répète que ce type d’enquête après la mise sur le marché d’un nouveau médicament ou vaccin est habituel

17h06 : « Ce vaccin est une option sûre et efficace pour protéger les citoyens contre le Covid-19 » répète la directrice de l’EMA

17h05 : L’EMA estime qu’il n’est néanmoins pas totalement impossible qu’il y ait un lien entre a vaccination et ces cas rares de caillots.

Mais les bénéfices restent largement supérieurs aux éventuels effets secondaires.

17h03 : Le vaccin est « sur et efficace » contre le Covid-19

« Le vaccin n’est pas lié à une augmentation du risque de thrombose ou de formations de caillots »

17h00 : La conférence de presse est en train de commencer

16h52 : Quelles mesures peuvent être prises ?

Emer Cooke, la directrice exécutive de l’EMA, a expliqué qu'« un certain nombre d’options » sont possibles, dépendant du résultat de l’évaluation des experts. Interrogée sur l’éventualité d’une suspension du vaccin, elle a répondu : « Si nous croyons qu’il y a un problème qui ne peut pas être résolu, nous prendrons les mesures nécessaires pour y remédier ». L’EMA pourrait aussi émettre un « avertissement supplémentaire » pour l’utilisation du vaccin, a précisé la directrice.

16h46 : Au fait c’est quoi, l’EMA ?

L’EMA est le régulateur de tous les médicaments à usages humain et vétérinaire commercialisés dans les 27 Etats membres de l’Union européenne, ainsi que dans les pays de l’Espace économique européen, à savoir l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. L’agence, qui a déménagé depuis Londres vers Amsterdam à la suite du Brexit, est notamment chargée de contrôler la sécurité et l’efficacité des médicaments.

Son Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC), qui enquête sur les cas de caillots sanguins, regroupe à la fois des experts, des représentants de patients et des professionnels de la santé.

16h35 : On en sait enfin un peu plus sur le planning !

C’est à 17 heures que doit avoir lieu la conférence de presse de l’EMA au sujet du vaccin AstraZeneca. Elle est à suivre sur la chaine YouTube de l’Agence européenne du médicament et ici bien sûr !

 

Bonjour à tous et bonjour à toutes ! Bienvenue dans ce nouveau live de la rédaction de 20 Minutes consacré à la conférence de presse de l'Agence européenne des médicaments sur le vaccin AstraZeneca.