Coronavirus en Haute-Garonne : Après le dépistage massif dans une vallée, 22 cas positifs, dont trois variants confirmés

SANTE Dans la vallée pyrénéenne de la Pique, 1,4 % des personnes testées étaient positives

B.C.

— 

Lors d'un dépistage Covid-10 en Haute-Garonne (illustration).
Lors d'un dépistage Covid-10 en Haute-Garonne (illustration). — FRED SCHEIBER/SIPA

La semaine dernière, deux cas positifs au variant sud-africain du coronavirus avaient été détectés dans le secteur de Bagnères-de-Luchon, dans le sud de la Haute-Garonne. Pour limiter la propagation du virus dans cette vallée des Pyrénées, trois écoles du secteur ont été fermées et un dépistage massif organisé sur les 33 communes de la vallée de la Pique et de la Neste d’Oô au cours du week-end.

Après des tests réalisés auprès de 300 élèves et leurs parents le vendredi, samedi et dimanche, toute la population était invitée par les services de la préfecture et l’Agence régionale de santé à faire un test PCR.

Au total, 1.581 tests ont été réalisés, soit 25 % de la population concernée. « L’analyse de ces échantillons a confirmé la détection de 22 personnes contaminées au virus Covid-19, dont 13 échantillons sont encore en cours de caractérisation, 1 seul variant sud-africain ou brésilien et 2 variants anglais ont été confirmés. Le faible taux de positivité (1,4 %) est un indicateur rassurant quant au niveau de circulation des variants dans cette vallée », indique l’ARS Occitanie.

Les personnes testées positives ont été invitées à respecter une période d’isolement et seront suivies par des infirmiers à domicile.